<$BlogMenu$>
06 juin 2012

GELEE DE COINGS - COMPOTE DE COINGS

www.passionpotager.canalblog.com

1ère version

7 octobre..........................................

voilà, les coings sont ramassés ou du moins, abattus....
Les branches étant trop hautes, il m'a fallu trouver
la solution. Le cognassier est planté dans une haie
constituée de quelques arbres et de ronces taillées
et cette haie sépare un chemin et un pré entouré
de fils barbelés. Tous les coings se trouvant surtout
du côté pré, j'ai dû enjamber  les barbelés et les ronces,
c'est du sport et j'ai dû le refaire plusieurs fois.
 J'ai été accueillie par 3 petits poneys qui n'avaient qu'une envie,
celle de me mordre les mollets..................
là, c'est peut-être mon imagination...
on ne le saura jamais puisqu'ils ne m'ont finalement rien fait.
Avec un bâton de 3m, j'ai abattu, un par un les magnifiques
coings de notre cognassier sauf 2 coings perchés trop haut.
   Peu importe, j'ai déjà beaucoup de coings.
J'ai dû extraire certains fruits de la haie de ronces
et ma pauvre peau en gardera le souvenir.
Mes coings ramassés, encore 500m de côte avec mon panier
à la main et mon baton avant de déposer le tout dans
la cuisine. Je dis OUF, mais...............je sais que rien n'est fait...
Et oui, les coings, c'est du boulot, surtout après la récolte.

5-coings (2)

Pour faire de la gelée de coings
et de la compote de coings

Je coupe les coings en quatre, il faut un bon couteau
car c'est costaud...J'enlève le coeur qui est dur,
j'épluche les quartiers de coings à l'économe
et je réserve le tout. Je coupe la chair en morceaux.
j'utilise un extracteur de jus qui se compose de trois
parties. Un socle que je remplis aux 3/4 d'eau,
un réceptacle à jus placé sur le socle,
un faitout troué, placé au dessus dans lequel
je met la chair de fruits et MON ASTUCE DU JOUR,
un élément de mon couscoussier cuit vapeur
que je pose tout au dessus.
Comme le couscoussier est légèrement moins
large que l'extracteur de jus, je fais un joint d'étanchéité
avec du papier alu. Cet élément rajouté
me permet d'y mettre les épluchures et les coeurs
de coings qui vont cuire en même temps que la chair,
à la vapeur. La pectine contenue dans ces "déchets"
va ainsi pouvoir passer dans le jus et permettre
la gélification de ma gelée de coings.
Avec cette ASTUCE, je peux récupérer la chair et
en faire de la compote et jeter les pépins et la peau
tout en récupérant du jus clair et limpide.
Je laisse cuire à feu fort pendant une heure
et je vérifie de temps en temps le niveau d'eau
dans le socle et je rajoute si nécessaire.

6-extracteur de jus (2)

6-couscoussier

Avec le jus obtenu
GELEE DE COINGS

800 GR de sucre par kilo de jus.
Dans un faitout ou une bassine à confiture,
mélanger le jus et le sucre,
Faire cuire 10, 15, 20mn....jusqu'à ce que le jus épaississe.
Pour le savoir, faire tomber une goutte de la gelée
dans une assiette froide , attendre un peu....
La goutte se fige....c'est prêt,
Verser dans les pots et fermer aussitôt

6-coings (2)

COMPOTE DE COINGS
Récupérer la chair de coings cuite dans l'extracteur de jus
et éventuellement la passer au moulin à légumes.
 La chair de coings est un peu granuleuse et de cette façon,
on arrive à éliminer un peu de cette granulosité.
(moi, je préfère ne pas écraser au moulin à légume,
la compote reste plus juteuse, c'est une question de goût)
Mélanger avec du sucre (quantité au goût de chacun).
Déguster de suite ou mettre en conserves.
Dans ce cas, remplir les pots de compote sucrée,
fermer les bocaux et stériliser.
En autoclave, je stérilise pression 6 lb pendant 15mn

6-compote coings

OUF......c'est fait, du moins, c'est ce que je pensais.
Mon matériel n'est pas encore rangé, il est 16h30,
coings, coings, coings....assez pour cette année.....
mais.........
mon amoureux arrive un sourire jusqu'aux oreilles
et deux beaux coings dans ses grandes mains.
Il a réussi à attraper les 2 coings restés à la cime
du cognassier. Il est content.........................
mais, moi, j'ai beau beaucoup aimer les coings,
beaucoup aimer les attentions de mon amoureux,
pour aujourd'hui, c'en est trop, ces deux coings
attendront que mon énergie reviennent
et en attendant, ils décoreront et embaumeront
notre cuisine.

6-coings (1)


3 décembre.............................................
Décembre au jardin potager,
il ne reste plus grand chose à grignoter...
qu'importe, en  potagère passionnée,
j'ai de la suite dans les idées.
Dans la cave isolée,
j'ai caché, tout ce qu'on n'a pas pu manger
lorsque le potager nou l'a donné.

1-compote de coings (5)

Il est temps de ressortir, petit à petit,
tous les petits délices, au gré de nos  envies.

Cachés pour l'instant,
dans la vieille armoire d'antan,
il suffit d'ouvrir tout simplement,

P1110189

Aujourd'hui je choisis

la compote de coings, belle et rougie

faite avec les coings de notre jardin

P1110192

mon amoureux adore et moi aussi.
C'est avec délice,
que nous deux, en ronronnant de plaisir,
nous allons déguster oh bonheur, étalé sur une tartine,
ce nectar fin et sublime

P1110194

Aujourd'hui encore,
grâce à cette belle compote,
moi et mon amoureux serons encore très heureux.
Nous penserons au bonheur d'avoir, dans notre jardin,
de si beaux coings.
Le sourire aux lèvres, nous vaquerons heureux
moi et mon amoureux,
le reste de la journée,
à toutes nos activités
le bonheur est dans le pré,
le bonheur est là où on sait le trouver.

2ème VERSION - 2015

compote-gelée-pâte de coing- dans la simplicité

 

7-coings (5)

10-coings-gelée (1)

11-coings -gelée (1)

14-coings-compote (2)

14-pâte de coing (2)

passion potager suite

Posté par coursartfloral à 17:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur GELEE DE COINGS - COMPOTE DE COINGS

    Bonjour,
    Pourquoi la stérilisation n'est que de 15 minutes? est ce que c'est du au fat que le fruit est composé de beaucoup de sucre?
    merci

    Posté par bourik, 26 mai 2015 à 18:35 | | Répondre
    • 15 minutes en autoclave, c'est le temps préconisé par ceux qui utilisent l'autoclave pour stériliser.....au Canada en particulier où ils sont très utilisateur de ce mode de stérilisation. après, pour d'autres explications en détail, je ne suis pas une scientifique mais juste une passionnée de potager. Très belle soirée

      Posté par passionpotager, 26 mai 2015 à 19:05 | | Répondre
Nouveau commentaire