<$BlogMenu$>
31 octobre 2012

OCTOBRE - vive l'automne

www.passionpotager.canalblog.com

Pour mémoire, mes aventures en
 MARS-AVRIL
MAI-JUIN-JUILLET-AOUT-SEPTEMBRE 

OCTOBRE

VIVE L'AUTOMNE

MASKING TAPE REC (2)

Mes aventures potagères jour après jour......
pendant le mois d'OCTOBRE
je fais mes courses dans mon potager
comme d'autres les font au supermarché....

du 1er OCTOBRE au 31 OCTOBRE 

en bas de la page

1 octobre...............................................

s'il y a bien un légume qui magnifie l'automne,
c'est bien le potiron, en l'occurence,
le potiron rouge vif d'Etampes....
Je le cultive pour sa chair mais aussi pour ses pépins,
doux souvenir de mon enfance lorsque nous les
dégustions grillés dans le four de la cuisinière à bois.
Bien sûr, malgré notre bon appétit, nous ne pourrons
déguster toutes nos courges maintenant alors,
je les dépose dans ma "garderie légumes",
une pièce protégée des grands froids,
et je leur demande de rester bien tranquilles, aussi belles
qu'aujourd'hui en attendant le jour J.....où je viendrai
les choisir pour l'apothéose.......le velouté de potirons,
dans quelques semaines ou quelques mois.

28-potiron rouge d'étampes (1)

28-potiron rouge d'étampes (2)

28-potiron rouge vif d'étampes

Une autre courge de l'automne,
la courge butternut. Une première dans mon potager.
La courge butternut a très bonne réputation. Il semblerait
qu'elle soit une des meilleures courges culinairement parlant.
C'est ce que nous verrons dans un second temps car,
comme pour les potirons, elles devront aussi attendre
mon bon vouloir dans la même pièce que les potirons, 
la garderie légumes.

courges butternut (2)

courges butternut (3)

courges butternut (4)

courges butternut (5)

courges butternut (6)

Parmi les courges qui m'ont fait le plaisir de pousser
dans mon potager, il y a aussi les potimarrons,
peut-être un peu moins gros que l'an passé mais
magnifiques quand même, . Je vais les laisser une journée
ou deux au chaud et ensuite, je les stockerai dans
la  garderie légumes, en compagnie des autres
courges
ci-dessous-potimarrons et potiron

2-potimarrons et potirons (4)

2-potimarrons et potirons (5)

2-potimarrons et potirons (6)
potimarrons et potirons

2-potimarrons et potirons (7)

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

2 octobre...................................................

Aujourd'hui, pas de temps pour le potager,
j'ai un rendez-vous.......avec mon petit fils,
Photo
en Vendée....
Je devrai, en cette  journée qui ne pourra être que merveilleuse,
 le couvrir de bisous, l'accompagner dans ses jeux, ses découverte,
ses babillages, lui offrir des sourires jusqu'aux oreilles,
le porter à bout de bras, lui donner la becquée....et oui,
mon adorable petit fils n'a qu'un an alors, tout ça, c'est permis...
et j'en profite, l'enfance, ça peut-être si beau. Alors, même si
mon enfance à moi est loin, rien ne m'empêche d'y retomber
(en enfance) , en cette belle journée, à côté de mon petit fils
adoré. Mais pour qu'il soit un jour grand et fort, il faut
qu'il mange aussi les légumes de mon potager, alors,
j'emmène mes beaux haricots verts,
joyeusement ramassés pour mon petit fils adoré.
Un autre jour, je parlerai de ma merveilleuse petite fille...

2-haricots verts (1)

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

3 octobre...................................................

En attendant de trouver un moyen d'atteindre les branches
hautes de notre cognassier, ramassage des coings accessibles.
Ils sont moins nombreux que l'an passé (heureusement car nous
n'avons pas réussi à tout manger, il me reste encore
de la gelée de coings et de la compote de coings).
Aujourd'ui, les coings embaument notre cuisine et c'est
un petit moment de bonheur, je les cuisinerai dès que
j'aurai tout ramassé.

28-coings (1)

et maintenant, une question.......
pourquoi la bétonnière présente sur cette photo
est-elle penchée.??........................
parce-que je suis montée dessus.........
pour pouvoir cueillir des figues!!!!!!!.
On peut remarquer que le figuier est derrière
l'abri à bois, derrière la bétonnière, derrière le fil à linge....

3-frigues- (2)
à l'origine, lorsque j'ai planté le figuier, il était seul
dans le paysage mais mon amoureux un jour où je n'étais pas là
a voulu me faire une belle surprise...Pour que je ne me fatigue pas,
il a décidé de rapprocher le tas de bois de la maison et il lui a
semblé que le meilleur endroit pour cela, c'était sous le figuier.
La bétonnière est là en attendant mieux....et le fil à linge..
qui a changé de place provisoire plusieurs fois
attend depuis presque 30 ans de trouver enfin sa place.
J'ai installé provisoirement le fil à linge, au fil des années,
dans tous les endroits stratégiques de notre jardin
mais pour une raison ou une autre, mon amoureux
a toujours fini par l'enlever.
Aujourd'hui, j'ai tendu le fil à linge, n'ayant pas trouvé
mieux, entre la bétonnière et une cuve réserve d'eau...
Et lorsque je crie mon inconfort à mon amoureux
qui est un très bon bricoleur, il  regarde mon
fil d'un air attendri en ajoutant qu'il n'aurait pas
fait mieux........

3-figues- (12)

Dans ces conditions, difficile de ramasser les figues.
Après m'être tordue dans tous les sens sur un escabeau,
après avoir escaladé la bétonnière, acte sportif , dangeureux
et peu efficace, j'ai quand même pû ramasser quelques figues.
Ci-dessous, la photo de mon ramasse figues que j'ai
confectionné de mes petites mains et que j'ai attaché
à un bambou de 3m. C'est parfois bien pratique mais,
ça ne fait pas tout...........et c'est les cheveux en bataille... 

3-figue-ramasse (3)
que je peux montrer ma récolte de figues.

3-figues (12)

Très contente la saison dernière de mes conserves
de figues entières, cette année je récidive.
 

3-figues (16)

3-figues (10)

Et hop, les figues sont dans les bocaux,
Un régal pour l'hiver, un régal pour les fêtes..
bien sûr pour ceux qui aiment les figues,
mais, même mon amoureux qui n'est pas fou de figues
aime beaucoup celles-ci

3-figues- (10)

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

4 octobre.........................................
Aujourd'hui, pluie, vent, pluie, pluie...
la potagère que je suis doit vivre sans potager.
Rien de grave car même si par mauvais temps, je dois
un peu abandonner mon potager, j'ai la grande chance,
que, quelles que soient les conditions climatiques,
bonnes ou mauvaises, 
mon amoureux reste fermement ancré près de moi,
pour le meilleur. Ainsi, même si le soleil est absent,
même si les éléments se déchainent, j'ai quand même
près de moi mon soleil, mon amoureux.

4-pluie (15)

Les fraises, encore abondantes en ce mois d'octobre
espèrent encore mûrir mais.............je n'ose les décevoir
et ne leur parle donc pas de ce qui pourrait leur arriver
si la pluie persiste

4-pluie (9)

Le malheur des uns fait le bonheur des autres et la pluie d'automne,
c'est bon pour les champignons.
Petite cueillette mais cuei
llette quand même
de champignons rosés des prés.

4-champignons (1)

3-champignons (3)

et la pluie, c'est beau lorsque les gouttes restent sur les
feuilles comme des pierres précieuses

4-pluie (8)

4-pluie (5)

Et puis, de l'eau, il en faut alors, VIVE la pluie
mais une potagère et un amoureux , ça ne vit pas de rien.
Il leur faut bien manger alors, quoi de mieux que des
légumes du potager, récoltés lavés, entre deux averses,
et qui seront dégustés dès que leur cuisson sera terminée.
Artichauts d'octobre que je viens de récolter et  qui ne devraient
pas être les derniers, d'autres seront bientôt à ramasser.

4-artichauts (1)

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon  

5 octobre..................................................

Ci-dessous, toute ma récolte de maïs fraise pour pop corn.
les bosses de maïs sont très belles, c'est une variété ancienne,
et les grains sont assez longs et profondément piqués
dans le coeur de la bosse, ce qui ne facilite pas l'égrenage.
Si je veux garder l'usage de mes mains pour les temps à venir,
il va falloir que je trouve une solution............car, il faut bien que
j'égrène......Je n'ai jamais entendu dire qu'on pouvait faire
des pop corns
avec des bosses de maïs entières...................

4-maïs fraise (1)

4-maïs fraise (2)

5-maïs (2)

5-maïs (5)

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

6 octobre ................................................

Déjà, je récolte les premières noix......de mon demi noyer....
Et oui, à la porte de mon jardin pousse un magnifique noyer,
que nous avions planté il y a bien des années, mon amoureux et moi.
Au fil du temps, sa production n'a fait qu'évoluer......notre vie aussi.
Aujourd'hui, le noyer est planté en mitoyenneté entre
chez nous et le voisin. Je ramasse donc les noix qui tombent
de mon côté et je regarde les noix qui tombent de l'autre côté
sans que personne ne se baisse pour les ramasser.
Ainsi va la vie...................

5-noix (2)

Ce matin, je tombe sur  une très vieille revue de cuisine,
il n'y a plus de couverture mais j'aime les vieilles revues.
Dans la table des matières, je découvre qu'il s'agit
de SPECIAL JM CUISINE de juin 1960.
Un article sur le vin de noix me fait m'envoler.....................
Je pense très fort et avec tendresse à ma belle maman
la maman de mon amoureux,
qui nous a quittés il y a quelques années.
Elle était la reine du vin de noix  et ce matin, j'en retrouve une recette
sur cette vieille page jaunie . Une grosse bouffée de nostalgie.
Cet apéritif se fait en septembre, nous sommes en
octobre, tant pis, il y a encore beaucoup de noix vertes,
 je vais essayer......En souvenir de vous mamie,
Bisous belle maman..

6-vin de noix (rec

6-vin de noix-

Aussitôt dit, aussitôt fait......ni une, ni deux, me voilà dans le noyer.
Comme nous sommes un peu tard dans la saison, les noix
quoique bien fraiches et vertes sont plus dures à couper.
Mais, vu le bon entretien de mes muscles et l'excellent couteau,
je parviens quand même à couper les noix (ou à les écrabouiller,
suivant les cas)

6-vin de noix (11)

6-vin de noix (5)

Voilà le plus dur de fait. Reste à trouver du vin et de
l'eau de vie......Mon amoureux choisit du bordeau de 1999.
oh la la....ça va déchirer..........et de l'eau de vie ancienne,
eau de vie de prune je pense. Et là, j'ai une pensée d'Amour
pour mon papa qui n'est plus avec nous depuis plus d'un an,
et qui nous avait donné cette eau de vie faite avec les prunes
de son jardin. Bisous papa............Pour savoir si cette eau
de vie a toujours goût d'eau de vie malgré son grand âge,
je goûte...........et là, je suis propulsée au plafond.........Ah pour
avoir du goût, elle a du goût......vite une chaise,
il faut que je m'asseye.....................Toute cette force,
ça devrait faire un bon vin de noix,
N'est-ce pas belle maman, n'est-ce pas papa...

6-vin de noix (10)

Maintenant, il faut attendre plusieurs mois pour y goûter,
mais, quel qu'en soit le résultat, bon ou moins bon,
je suis heureuse d'avoir fait ce vin de noix. Il m'a fait passer
un moment d'amour avec mon papa et ma belle maman..........
Et à chaque fois que nous partagerons ce vin de noix,
ils seront avec nous.

6-vin de noix (6)

6-vin de noix (8)

Le vin de noix terminé, il faut penser au repas...
Et pourquoi pas un gratin de chayottes, justement,
j'en ai fait cuire à la vapeur, mais je ne sais pas
si mon amoureux aimera,
il n'aime pas trop la nouveauté culinaire....

5-chayottes (2)

C'est fait, le gratin de chayottes est prêt,
J'ai mis de la chair de chayottes, de la chair à tomates,
de notre charcutier local (charcuterie Bernier,
charcutiers de père en filsdepuis 1890) et du fromage râpé.
Cependant, il y a un hic..................suite à une mauvaise
manip....j'ai perdu toutes mes photos......
mais heureusement, il me reste le gratin,
ou plutôt un demi gratin car, mon amoureux a adoré,
il en a repris 3 fois, alors, bien sûr, je ne peux montrer
que ce qu'il en reste.......et je dois dire que la potagère
que je suis est heureuse car son amoureux qui redoute souvent
ses excès de créativité culinaire  a aujourd'hui apprécié

6-gratin de chayottes

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

7 octobre.................................................

 voilà, les coings sont ramassés ou du moins, abattus....
Les branches étant trop hautes, il m'a fallu trouver la solution.
Le cognassier est planté dans une haie constituée de quelques arbres
et de ronces taillées et cette haie sépare un chemin
et un pré entouré de fils barbelés.
Tous les coings se trouvant surtout du côté pré,
j'ai dû enjamber  les barbelés et les ronces, c'est du sport
et j'ai dû le refaire plusieurs fois.
J'ai été accueillie par 3 petits poneys qui n'avaient qu'une envie,
celle de me mordre les mollets..................
là, c'est peut-être mon imagination...
on ne le saura jamais puisqu'ils ne m'ont finalement rien fait.
Avec un bâton de 3m, j'ai abattu, un par un
les magnifiques coings de notre cognassier
sauf 2 coings perchés trop haut.  
  Peu importe, j'ai déjà beaucoup de coings.
J'ai dû extraire certains fruits de la haie de ronces
et ma pauvre peau en gardera le souvenir.
Mes coings ramassés, encore 500m de côte avec mon panier
à la main et mon baton de 3mètres
 avant de déposer le tout dans la cuisine.
Je dis OUF, mais...............je sais que rien n'est fait...
Et oui, les coings, c'est du boulot, surtout après la récolte.

5-coings (2)

Je compte en faire de la gelée et de la compote de coings

6-coings (2)

6-compote coings

OUF......c'est fait, du moins, c'est ce que je pensais.
Mon matériel n'est pas encore rangé,  ça fait des heures
que je suis avec les coings...
coings, coings, coings....assez pour cette année..... mais.........
mon amoureux arrive un sourire jusqu'aux oreilles
et deux beaux coings dans ses grandes mains.
Il a réussi à attraper les 2 coings restés à la cime
du cognassier. Il est content.........................
mais, moi, j'ai beau beaucoup aimer les coings,
beaucoup aimer les attentions de mon amoureux,
pour aujourd'hui, c'en est trop, ces deux coings attendront
que mon énergie reviennent et en attendant,
ils décoreront et embaumeront notre cuisine.

6-coings (1)

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

8 octobre..................................................

Depuis quelques années, notre jardin est en chantier.
Mon amoureux est un merveilleux jardinier,
l'embellissement des jardins et  espaces
verts,
a été une des passions de sa vie et lorsque nous sommes
arrivés dans notre maison, il y a bien des années, mon
amoureux avait créé le plus beau des jardins, dans notre
terrain, en pleine campagne.......
Les maisons en campagne n'étant pas reliées au tout à l'égoût et
les normes  d'assainissement des maisons individuelles
ayant considérablement évolué, il lui a fallu détruire
une bonne partie de son oeuvre pour mettre
l'assainissement de la maison aux nouvelles normes.
 Ce chantier considérable
a détruit notre jardin et mon amoureux qui est très
courageux le reconstruit jour après jour.
Il n'y a donc plus de pelouse sur les 9 dixièmes
du terrain mais.........................................

Par la plus grande des chances, une petite parcelle
du jardin a été épargnée et une pelouse prairie y pousse
dans la bonne humeur, Petite pelouse oui mais.............
productive pelouse. C'est la quatrième récolte de
champignons rosés des prés que j'y fait.
Quoi de plus merveilleux pour une potagère et
son amoureux de pouvoir se régaler de petits
champignons rosés des prés , à cueillir tout simplement,
en pyjama et pantoufles si l'envie nous en prend,
sur notre petit carré de pelouse restant.
Si ça, c'est pas de la chance..............
Si ça, c'est pas le bonheur.................
alors, c'est que je n'y connais rien.

6-champignons (1)

6-champignons (3)

 

6-champignons (4)

6-champignons- (2)

8-champignon

et maintenant, retour aux conserves,
étiquettes collées au lait et voilà............
il pleut...., la potagère n'a plus qu'à se reposer,
bien sûr après avoir tout rangé............

étiquettes

8-conserves- (1)

8-conserves (2)
Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 
9 octobre.................................................
Dernière récolte de tomates,
la pluie a tout abimé..........mais je reste heureuse car
malgré les difficultés de beaucoup de tomates cet été,
une partie des miennes, a quand même bien résisté,
sans serre ni abri.
En cette fin de saison difficile,
tomates bien aimées,
je tiens à faire l'éloge de vos mérites.
Je vous ai aimées, dorlotées, admirées .
Celles qui ont compris le sentiment fort qui nous unissait sont restées,
juteuses et colorées et je les ai ramassées,
les autres dépitées, sont devenues laides et je les ai jetées.
Mais nous sommes maintenant en OCTOBRE alors MERCI
à vous toutes, tomates rouges, jaunes, vertes ou brunes,
grosses ou petites d'avoir tenu le coup.
l'amour et l'amitié, ça sauve tout...........

5-tomates d'octobre (2)

5-tomates d'octobre (3)

Mais, malgré votre courage, tomates de mon potager,
vous avez beaucoup souffert alors, je ne peux permettre
que cela continue. Je vais donc prendre le meilleur
de vous toutes et en faire ce qui se fait de mieux
par rapport à la saison, de la sauce maison.
Pour vous, mes tomates préférées,
qui avez été formidables tout l'été, rien ne sera trop beau.
Ciboule fraiche, persil plat et oignons frais,
vos voisins pendant votre croissance au jardin,
vous accompagneront dans cette transformation
qui fera de vous, après fusion, le bonheur et la joie
des tablées d'hiver de la potagère et de ceux
qui viendront, parfois de bien loin,
pour goûter au bonheur partagé.

27-ciboule 20 aout (10)

27-oignons (1)

5-tomates d'octobre (5)

5-tomates d'octobre (7)

Une telle cuisine, avec de tels ingrédients, ne se fait pas sans douleur
et c'est en pleurs que j'ai terminé ma platée,
les yeux rouges et piquants, de vous avoir approchés.
Jusqu'au dernier moment, vous avez tous, légumes de mon potager,
donné le maximum de vous même pour satisfaire au mieux
votre potagère. Mieux, vous n'auriez pas pu faire alors,
vous pouvez être fiers.

6-sauce et jus tomates (1)


Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 
10 octobre..................................................

Dans les  potagers, y compris dans celui d'une potagère passionnée,
il y a souvent des bonnes surprises mais parfois quelques
moins bonnes.
Ceci se passe dans le rang de carottes.
De magnifiques carottes, semis bien réussi, pousse dans la norme,
MAIS.......à l'arrachage, plus rien ne va.
Les carottes ont gardé leur collet mais elles ont perdu
tout le reste. On dirait qu'une mine souterraine les a toutes soufflées......
Pourtant, aucun bruit à part le chant
des oiseaux et les mots doux de mon amoureux ..........
Mystère et boule de gomme....
Serions-nous installés dans une zone de turbulences,
des essais nucléaires souterrains auraient-ils été
faits sans nous en avertir......
Tant pis, je ne peux m'avouer vaincue et  je récupère
ce qui reste de nos carottes tout en continuant
à me creuser la cervelle....

 9-carotte

Voilà, des carottes mutilées..................et tout ça dans
notre potager où l'ambiance est calme et reposante...
A n'y rien comprendre................mais, en y regardant de
plus près, je découvre une multitude de  trous et de galeries. 
Un vrai gruyère.
Je sais.....nos carottes sont dévorées par des
mulots ou campagnols.....J'espère qu'ils se sont bien régalés
car, elles étaient bien belles nos carottes......

8-carottes (1)Mais dans la vie, il faut savoir partager alors,
maintenant que  la déception est dépassée,
je suis contente que mes magnifiques carottes
aient été appréciées.........même si je ne saurai jamais
à quel point elles ont été aimées, car à mon grand regret,
je ne parle ni la langue des mulots ni celle des campagnols.
Nous nous rencontrons rarement puisque je vis
sur la terre et qu'eux vivent dessous. De toute façon,
nous ne pourrions nous entendre car moi, je pense
que lorsque l'on veut quelque chose qui ne nous appartient
pas, la moindre des choses, c'est de la demander....
A priori, c'est ma philosophie mais pas celle des mulots.
Alors, continuons à nous ignorer, ce sera mieux ainsi
mais, je vous avertis, les mulots ou campagnols,
je vous ai à l'oeil, j'ai même vos photos, prises
en flagrant délit,  alors, tenez-vous tranquilles, ne touchez plus
à nos carottes. D'ailleurs, vous allez être décus, cette année, je n'ai
semé qu'un rang, au désespoir de mon amoureux
 qui en voulait
beaucoup plus. Tiens tiens, vous ne seriez pas de connivence avec lui,
 De toute façon,  comme vous avez tout mangé,
je vous dis bon vent, il n'y a plus rien à grignoter.....
Tant pis pour vous, il  va
falloir se séparer.....Adieu

9- guerre et paix au potager

9-guerre et paix-

9-mulot

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 
11 octobre...................................................
 

chaque jour de la pluie, ce matin, c'est le déluge,

11-déluge (4)

11-déluge (1)
le potager est détrempé...
et pourtant, il faut récolter au plus vite le maïs jaune pour pop corn
avant qu'il ne pourrisse sur pied..........c'est une opération
délicate car pour cela, il faut enjamber, sans glisser,
la bordure de mes magnifiques capucines,

10-capucines (2)
puis, sans s'enliser casser une à une les bosses de maïs
sur des pieds complètement dégradés par la pluie.
Une opération de haute voltige pour une potagère sans ailes,
très peu habituée à travailler dans ces conditions,
et qui risque à tout moment de glisser
ou de s'enliser.

10-maïs pourri (6)

Bien sûr, il serait plus sérieux pour ne pas tomber
de m'encorder au grillage au bout du rang de maïs
mais pour cela, il faudrait que j'y aille et je pourrais glisser
ou pire encore, m'enfoncer......alors courage,
je vais ramasser sans m'attacher......Et tant pis.....
la vie de potagère, ça comporte parfois des risques.
Pour ne pas s'enfoncer dans la neige, on utilise
des raquettes bien larges . Et  bien,
j'ai de la chance, mes pieds sont larges et longs.
Mes galoches taille 40 vont remplacer les raquettes 
et me faire rester à la surface du terrain.....du moins, je l'espère...........

10-galoches- (1)

10-galoches (4)

Comme on peut le voir, je ne me suis enfoncée que
de la moitié d'une chaussure  et le maïs est ramassé.
OUF......j'ai bien failli y rester

10-maïs pop corn (1)

10-maïs pop corn (4)

maintenant, le maïs est ramassé. Il va sécher avant
que je puisse l'égrener et ........
bientôt le manger, nature ou caramélisé.
 Un moment bien heureux, avec mon amoureux .
Dans notre potager, la vie n'est pas toujours aussi
risquée..........ouf.....je ne pourrais le supporter

pop corn (1)

pop corn caramel (2)

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

12 octobre..................................................

Il y a quelques jours, le 3 octobre, je décrivais mes difficultés
pour ramasser les figues de mon jardin puisque mon figuier
est coincé derrière l'abri à bois, le fil à linge et une bétonnière.
Je croyais avoir atteint le summum......................
et bien je me trompais. 
Voilà une magnifique feuille de figuier

Et bien, dans notre figuier, il y en a plein de magnifiques feuilles.
Toutes plus larges les unes que les autres.
Il pleut beaucoup en ce moment et chez nous, en Deux-Sèvres,
la pluie, elle est intelligente............Et oui.......
Non seulement elle tombe en abondance mais en plus, elle
gère sa destination au gré de ses envies
Parfois, elle choisit de détremper la terre ou parfois, elle
choisit de faire une pause sur les plus jolies feuilles et chez nous,
la pause se fait sur les feuilles de figuier.
Mais, quand une figue est mûre à point, il faut vite la ramasser,
surtout par temps humide pour qu'elle garde sa qualité.
C'est donc d'un pas décidé que je me dirige vers le figuier,
consciente des difficultés que j'aurai à ramasser,
toutes ces belles figues qui y sont accrochées .
Mais, quand on aime......rien d'impossible.
Et hop, une figue, deux figues.......et c'est la douche,
le moindre mouvement sur les branches du figuier
et je récupère l'eau pausée, j' en suis toute mouillée.
C'est donc les cheveux ébouriffés et le visage trempé
que, cette fois, je reviens, défigurée,  avec mon panier.
Je ne joindrai pas de photos de moi-même dans le figuier
car je ne saurais montrer quelque chose qui pourrait effrayer.
Par contre, je permet que l'on puisse admirer,
les si belles figues de notre figuier.

10-figues (1)

10-figues (2)

10-figues (3)

10-figues (5)

10-figues (6)

10-figues (7)

 Ah,  cet automne 2012 est bien compliqué.
  Les années se suivent et ne se ressemblent pas.

Octobre de l'année dernière, octobre 2011, c'était
le soleil, la douceur, les magnifiques couleurs végétales,
les tapis de feuilles colorées sur le sol,
le prolongement de l'été.
C'était tellement BEAU que j'en garde un souvenir
impérissable et ému. C'était un octobre formidable, j'en étais
pleinement consciente et je peux dire, j'y étais....
J'ai eu cette chance.

Cet automne 2012 est dominé par la pluie. Pour l'instant
les feuilles tombent sous l'effet du mauvais temps
et de la force du vent.
Elles n'ont pratiquement pas leurs couleurs d'automne et tombent
sur le sol où elles s'agglutinent lamentablement. Au potager,
haricots, poivrons, arachides........pourrissent avant de mûrir.
Le soleil n'apparait que pour de rares éclaircies...et pourtant...
octobre 2012, je t'aime.....car, même si j'ai vécu d'autres moments
plus parfaits, je te prends tel que tu es, c'est la clé du bonheur
et je le sais.

conclusion,
être heureux là où l'on est, avec qui l'on est, avec ce que l'on a,
au moment où l'on y est......c'est la clé du bonheur et cette clé,
je l'ai. Elle est gratuite et vous pouvez aussi la prendre,
elle se multiplie à volonté...tenez, prenez.....
on l'appelle la clé du bonheur
CLE DU BONHEUR

Ce que j'aime, c'est inventer, essayer, chercher.......
Lorsque j'ai trouvé, j'aime tester mais pas forcément
répéter.....c'est pourquoi, j'ai voulu trouver
autre chose à faire avec les figues.

Cet été, lors d'une escapade magique, nous nous
sommes retrouvés à la table d'une personne exceptionnelle.
Beaucoup la connaissent mais peu se retrouvent à sa table.
La vie et mon adorable soeurette ont fait que cela s'est fait.
Elle vit pour chanter, elle est passionnée .
Sa table est conviviale, ses repas sont parfaits
et j'ai mangé chez elle une sauce digne des plus grandes tables.
Une sauce vinaigrette, qu'elle et son ami font eux-mêmes,
une sauce EXCEPTIONNELLE.
Ils aiment y mélanger les vinaigres et c'est en pensant
à elle , Désireless, que j'ai eu envie de préparer
un de ses ingrédients, le vinaigre de figues, 
Merci Désireless-clo, Merci Titi......cette escapade
fut un très beau moment de notre vie.


Pour faire du vinaigre de figues,
il faut 1 kg de figues fraiches coupées en deux,
75 cl de vinaigre de cidre
et 350 gr de sucre.
Mettre le tout dans un bocal ouvert pendant 40 jours,
à température ambiante.
Filtrer et faire bouillir 5 à 6mn avant de mettre en bouteille.

Ce vinaigre de figues, c'est un essai.
j'aime le sucré salé alors, pourquoi pas un vinaigre sucré.
De toute façon, ce que j'aime c'est essayer....
et comme il vaut mieux avoir des remords que des regrets,
on peut aujourd'hui admirer
mes créations de la journée, du vinaigre de figues sucré.

12-vinaigre de figues (4)

12-vinaigre de figues (3)

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

13 octobre.................................................
Profitant d'une superbe éclaircie, je marche gaillardement
vers mon rang d'arachides. Semées le 23 avril dans des
petits godets en papier journal puis plantées au potager
le 23 mai, les arachides se sont bien développées
mais leur floraison a été minimale étant donné la fraicheur
et l'humidité de l'été.

nursery fin avril (8)

26-potager mouillé (1)

Tout l'été, en regardant mon rang d'arachides, j'ai pensé
à toi, tatate bien aimée, à toi papa roi du potager.....
Alors si le soleil n'a pas été assez chaud pour faire naitre
des cacahuètes à vos pieds, MERCI quand même d'avoir poussé,
me permettant de voler, dans ma tête, près de ceux
que j'ai tant aimés.............

10-arachides pourries (1)

Maintenant, l'été est passé, il est temps que j'arrache
les pieds d'arachides et que je vois enfin si, oui ou non,
quelques cacahuètes sont nées. Le résultat est là,
et j'ai enfin vu de près quelques cacahuètes dans mon potager.

12-arachides (4)

Je suis heureuse du résultat car ce que j'aime au potager,
c'est apprendre et comprendre et avec les arachides,
ça y est , j'ai avancé. J'ai appris et compris. Le résultat
est donc atteint et si la production est minime, ça n'a aucune
importance, maintenant, je sais et je pourrai continuer
l'expérience. Les étés se suivent et ne se ressemblent pas,
alors, 2012 a été frais et humide mais 2013,
on ne sait jamais.......ce sera peut-être .....
une année à cacahuètes.

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

14 octobre.................................................
Aujourd'hui, le ciel est noir, l'orage gronde et la pluie
tombe sans s'arrêter.......ceci est le décor du début de journée.
Nous ne sommes pas à plaindre, nous avons un toit sur la tête
et aujourd'hui, nous recevons, nous allons cultiver l'amitié
plutôt que le potager. Ce qui tombe n'est plus à tomber
alors, peut-être que la pluie va cesser.......
Mi octobre, je pense à ma vie passée où pour mon activité
professionnelle, j'allais, quel que soit le temps, dans les
champs de chrysanthèmes, choisir, déraciner pot après pot
les plantes profondément enracinées , charger,
décharger, disposer de la plus belle manière qui soit.....
les quelques 500 pots les plus beaux,
les plus ronds, les plus plus....pour les proposer à mes clients
au moment de la toussaint. Certaines années, il pleuvait aussi
mais jamais il me semble autant que cette année.
Alors, aujourd'hui, j'ai une pensée pour cette vie passée,
bien contente qu'il ne faille plus, chaussée de
mes bottes et trempée comme une soupe,
dépenser mon énergie (car il en fallait beaucoup)
pour un job qui ne correspond plus à la vie d'aujourd'hui.
Chaque moment passé a fait de moi ce que je suis alors,
MERCI la vie et courage à vous tous qui ramassez
les chrysanthèmes dans les champs détrempés.

chrysanthèmes
Et en attendant votre arrivée, mes amis bien aimés,
je vais rester, les pensées dans mon potager trempé,  bien au sec
près de mon amoureux attentionné. je vais écosser
les haricots que j'ai ramassés hier soir avant la nuit tombée.
Chose dite, chose faite, je vous quitte pour aller
écosser et je découvre

14-haricots blancs (2)
 mon amoureux installé sur le canapé,
les haricots d'un côté, les épluchures de l'autre et
un saladier sur les genoux, en train de se remplir
de beaux grains plus ou moins à maturité.
MERCI mon amoureux,
à deux, c'est plus facile et avant de savourer ces beaux grains
écossés, je savoure la chance d'être à tes côtés.

13-haricots phénomène (3)

pour la première fois depuis l'hiver dernier,
 ensemble devant le premier  feu de cheminée

14-feu cheminée

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon
 15 octobre................................................

Le jour se lève à peine, une belle lueur orangée pointe son nez
derrière les arbres du jardin. La météo a prévu une journée
ensoleillée malgré les 4° du petit matin. frisquet..........
Heureusement, avec mes grandes oreilles et mon regard
curieux, j'étais au courant du froid matinal qui allait
nous tomber dessus et.......une potagère avertie en vaut deux.
Hier, j'ai ramassé toute ma production de chayottes
pour la mettre à l'abri, plus de 20 kgs......de beaux
légumes (ou fruits) sains et parfaits. Une belle récolte
pour un été imparfait. Vive les chayottes, vive les christophines.
Maintenant, il va falloir penser à les déguster mais il n'y a
rien d'urgent car la chayotte se conserve bien . Je me pose
cependant une question-COMMENT- car mon amoureux
trouve que la chayotte
n'a pas un goût très corsé,
l'idéal est donc de lui ajouter quelques épices mais.....
mon amoureux n'aime pas les épices.
Je suis donc devant un dilemme.....mais je suis tenace,
je trouverai les réponses. La chayotte c'est EXCELLENT,
il faudra bien qu'il l'admette même si je ne la cuisine
pas toujours en gratin, plat que mon amoureux a adoré
le 6 octobre dernier.
Je l'ai aussi déjà cuisiné à la vapeur, j'ai adoré
en velouté, j'ai adoré.... et en gratin, nous avons adoré

14-chayottes (2)

14-chayottes (4)

14-chayottes (5)

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 
16 octobre..............................................

Un miracle dans mon potager. Je profite d'une éclaircie
pour aller voir de plus près............et enfin savoir.
Sur le bord de nos deux  carrés de pommes de terre,
éloignés l'un de l'autre,  dévastés
par le mildiou, il ne reste plus rien sauf................
une plante bien verte dans chaque carré, qui  
pousse et pousse sans se soucier du malaise.
On dirait pourtant des  feuilles de pommes de terre....................
mais comment est ce possible puisque le mildiou a tué 
tous les plants.....et, à la mi octobre, il y a belle lurette
que la saison des pommes de terre est terminée.
Mystère et boule de gomme.
Voilà le feuillage, à mi octobre, il est toujours vert.

10-pomme de terre sauvée (2)

 La terre est trempée, le nuits sont froides,
Il est urgent d'arracher le MIRACLE....et voir enfin,
si c'en est vraiment un...........
Armée de mon croc de jardin, je gratte, je pioche...
et MIRACLE, de belles pommes de terre saines et rosées.
C'était donc bien des pieds de pommes de terre  miraculés...

12-pommes de terre MIRA (1)

12-pommes de terre MIRA (3)

Je reconnais des pommes de terre MIRA.
Effectivement, j'en avais planté. On nous avait donné
il y a deux ans cette variété en échantillon et malgré
sa bonne résistance au mildiou , tout le rang a quand même
été dévasté en premier.............. 
Mais dans un potager bien aimé, tout peut arriver,
même un MIRACLE, deux pieds MIRA miraculés alors,
sur le premier pied, j'ai récolté 3 kgs 800 de pommes de terre
et sur le second 2 kgs 500,  avec des spécimens
de 410 à 452 grammes ...pas mal...
Je ne sais pas où il faut le déclarer mais un MIRACLE
a eu lieu dans mon potager et je peux dire.....
j'y étais..........

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

17 octobre.............................................

l'automne prend des allures d'hiver, il faut donc en tenir
compte même dans un potager bien aimé.
Je prends donc mon plus joli panier, mes galoches,
et mon couteau et je pars, le coeur un peu déchiré
mais quand même d'un pas décidé vers mes magnifiques
pieds d'artichauts et là, je me transforme en bourreau
et je coupe, toutes les têtes  qui sont à ma portée,
le geste sûr et en évitant de trop penser.
La vie d'une potagère, c'est aussi ça.............
Et oui, il faut bien que quelqu'un le fasse .
Le geste est dur et violent et je ne voudrais
en aucun cas le demander à mon amoureux ,
ça pourrait lui briser le coeur et je ne le veux pas.
Un coeur brisé, c'est dûr à réparer et après tout,
il faut assumer jusqu'au bout. Les artichauts,
c'est moi qui ai voulu en planter alors........
il fallait y penser avant........maintenant qu'ils sont plantés,
maintenant qu'ils ont poussé, il faut bien les couper.......

15-artichauts derniers (1)

et les manger.....et là, je peux dire que nous nous sommes régalés.
Dans la famille, on aime les artichauts, même
notre petit fils qui a 13 mois a adoré. De toute façon,
il a de qui tenir. Sa mamie adore cultiver les artichauts,
et sa maman, elle en a même fait son activité....
Non, non....pas au potager mais sur le web...
Toute l'année elle propose ses trouvailles et ses
coups de coeur dans sa boutique www.coeurdartichaut.com
L'artichaut, et les coeurs tendres, c'est une histoire de famille.

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

18 octobre....................................................  

Pour la première fois de la saison, accompagnée de mon couteau
et de mes muscles bien développés, malgré la terre trempée,
je m'aventure dans le rang le plus parfumé de mon potager .
Je cramponne de toute mes forces une touffe de feuilles
et j'arrache en tirant de toutes mes forces............
en faisant bien attention à garder mon équilibre
car tomber sur le derrière dans la terre mouillée
ne me tente d'aucune façon. C'est ainsi, avec force
et technique qu'aujourd'hui, j'ai arraché le premier
céléri rave de la saison. D'un geste sû
r et rapide,
d'un coup de couteau leste et efficace,
je scalpe mon céléri rave et je le ramène à la maison.

17-céléri rave (4)

Un petit coup de brosse pour enlever la terre, c'est très
concentrée que, empoignant mon gros couteau de boucher,
je tranche la bête en deux puis en quatre morceaux, avant
de la séparer de sa peau.....puis de la couper en petits morceaux,
et enfin de la cuire tout en douceur dans une brulante vapeur.

17-céléri rave (7)
Mon céléri a bien réagi. Il est tendre et joli.
Je le dépose sur la table et là, c'est l'apothéose....
mon amoureux est ravi........il ne peut s'empêcher
d'exprimer son plaisir et s'exclame peut-être un peu
maladroitement mais au moins, c'est dit......
Ah! et bien, je croyais qu'on n'en mangerait jamais.......
mais, mais .........répondis-je un peu vexée......ce céléri n'était
pas assez gros avant aujourd'hui pour être mangé.
Bon, bon......mais, avec un petit filet de vinaigre, ce serait
encore plus parfait.
Aussitôt demandé, aussitôt fait et c'est dans un silence
recueilli que mon amoureux a repris 2 fois du céléri.
contente de ce repas réussi, j'ose évaluer la qualité
du mets d'aujourd'hui et c'est tout naturellement
que souriante, je dis......tu as mangé comme un roi...
ce a quoi mon amoureux répond, OUI, et à côté d'une reine.
(reine du potager, reine de son coeur,...je n'ai osé demander)
De tels propos, ça n'est pas tous les jours et dans toutes
les maisonnées que l'on peut les entendre alors,
même si c'est pour du céléri rave, je suis bien heureuse
de les avoir entendus.....et je dis Merci mon amoureux

17-céléri rave (1)

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

19 octobre................................................. 

Mais, d'aventure en aventure....
les mois s'écoulent et le potager s'endort...
mais pas la potagère et son amoureux.....
Une envie que j'ai depuis longtemps va bientôt prendre forme..............
avec le soutien et la grande participation de mon amoureux.
Nous allons installer................
UN POULAILLER.  (souvenir d'enfance jamais oublié,
ici ma soeurette adorée dans notre poulailler)

P1030818
Après un printemps, un été et un début d'automne bien occupés,
nous avions besoin de nous reposer, enfin, un peu....pas trop
et c'est ainsi que nous désirons un poulailler avec
des efforts modérés,
 ,
C'est notre premier et pour ne pas trop faire d'erreurs,
nous l'avons acheté......en pièces détachées......
et mon amoureux et moi, nous sommes en train
de le monter. Terminé, il aura cette forme, j'en suis sûre,
mon amoureux c'est un bricoleur né.

poulailler-giant-square1

Pour une plus grande longévité, le bois il faut le protéger.
La lasure est conseillée mais, je préfère la peinture et,
sachant que les poules, ça n'y connait rien en déco,
mais que ça aime la beauté, j'ai décidé de prendre mon pinceau
et de peindre tout le poulailler...................en blanc

17octobre2012-poulailler (12)

Pour que nos poules soient heureuses,
tout le confort leur sera proposé.
Pour la ponte, 3 petits box individuels et les poules
pourront ainsi pondre en toute intimité.
Pour dormir ou s'étirer, deux perchoirs seront installés et si,
par accident, un petit caca devait s'échapper,
un grand tiroir métallisé
recevrait cette offrande, permettant ainsi de ne rien
gâcher et d'en faire profiter.... le potager.....

17octobre2012-poulailler (9)

Et lorsqu'il faudra ramasser les oeufs lorsque oeufs il y aura,
la potagère n'aura pas à se salir les pieds. Un toit ouvrant au dessus
des petits box permettra, sans déranger, de prendre les oeufs
et d'en remplir son panier, tout en restant en dehors du poulailler.

18-pondoir (2)

Une petite cour grillagée permettra aux poules
de s'ébattre le matin au lever
ou de s'étirer le soir avant de se coucher.
J'espère que souvent,
elles pourront gambader, en liberté surveillée,
dans l'herbe et la rosée. 17octobre2012-poulailler (17)

Pour que les poules n'attrapent pas froid aux pieds,
leur chambre à coucher et leur local technique (ponte)
sont installés à l'étage et pour y monter,
une petite rampe échelle  sera installée.

17octobre2012-poulailler (15)

Chaque jour, il pleut et ça n'est donc pas facile d'emmener le
 poulailler là où sera installé. Et puis, même si avec mon amoureux
l'ambiance est au beau fixe, nous connaissons sur le sujet poulailler
quelques différents, sur l'endroit et le comment l'installer..........
Par ailleurs, mon amoureux qui est un bricoleur raffiné
doit maçonner une base pour poser le poulailler et assurer
ainsi une étanchéité et une protection du poulailler.
Avec cette base, le poulailler sera surélevé et ainsi,
la potagère pourra y entrer, sans se courber.
Pour le nettoyage de la chambre à coucher,
deux portes permettent d'accéder.....
une côté cour, une côté extérieur....
Bien pensé.......Il n'y a plus qu'à l'installer ce poulailler

17octobre2012-poulailler (13)

Lorsque comme la potagère que je suis on aime cultiver,
légumes et fruits sont souvent à éplucher, et feuilles à jeter.
Après un époque compostage, j'ai trouvé plus efficace de déposer
les épluchures directement sur la terre où les légumes ont poussé.
Avec  un poulailler, tout sera recyclé........
par les poules du poulailler
et transformé en engrais et en, je l'espère,
de magnifiques oeufs blancs, bruns ou dorés.

P1030581

Mais parler d'oeufs, c'est extrapoler,
le poulailler n'est pas encore installé
et avec l'hiver qui pointe son nez,
je ne sais pas si c'est bien le moment
d'y installer des poules si je ne veux pas
qu'elles aient froid au bout du "nez".
conclusion...histoire à suivre.......
de toute façon, il faut qu'on trouve
un terrain d'entente mon amoureux et moi
sur le comment et où l'installer.
Le dialogue est ouvert,
ça va être animé..................
Mais, en attendant, je mets de côté toutes
les boites à oeufs que je peux trouver.

18-boites a oeufs

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

20 octobre................................................. 

 Le soleil est absent, il pleut toujours, plus d'espoir ........................
C'est dit, malgré tous leurs efforts, les poivrons ne deviendront
ni jaunes ni rouges. Il faut bien l'accepter ............
et  je vais devoir récolter.
Les galoches au pied, c'est avec 3 paniers que je pars dans
le potager et un à un, je dépouille les pieds de tous
les poivrons qui y étaient accrochés.

15-poivrons (3)

15-poivrons (10)mais, même avec un très bon appétit, il est impossible,
vu la quantité, de tout manger...........pour l'instant.

Alors, saisissant mon couteau aiguisé, j'ouvre
mes poivrons plus verts que colorés,
j'enlève les queues la peau et les graines et, tout en restant zen,
je découpe en lanières ces beaux poivrons verts,
avant de les jeter dans mon wok pour une cuisson top.
Un petit passage au frais afin de les préparer à l'hiver,
voire au froid polaire, et hop...........habillés de légers
sachets, pas le choix, ils hiberneront jusqu'à ce que,
j'aie, à nouveau, envie de les déguster .Moi seule
vous mangerai car, je n'ose vous l'avouer chers poivrons ,
mon amoureux , hélas, ne vous aime pas......................

16-poivrons (3)

16-poivrons (5)

 

 

Au secours, j'ai perdu mon amoureux....................
J'ai beau chercher, dans le garage, dans son atelier,
dans la chaufferie, à l'ordinateur, dans la salle de bain,
dans le lit.............................pas d'amoureux.
La voiture est là....mais il est où??.......................
Un amoureux, ça ne disparait pas comme ça.
Allez, pas de panique, je me calme et je réfléchis........
Tiens, du bruit........................serait ce lui????
Je m'approche et là, je reste figée devant le spectacle
ne pensant même pas à la joie des retrouvailles.
C'est bien mon amoureux et je le surprend comme un gamin
pris en faute, il se cache derrière un poteau..............
espérant peut-être que je ne le verrais pas...

20oct-poulailler (1)

Et si, je l'ai bien vu ainsi que le chantier dans lequel il s'est
lancé, sans mon accord.........Profitant de mes occupations
à la préparation des poivrons, sachant qu'il n'aurait pas ma visite
avant un petit moment, il avait le temps de se lancer dans le chantier
sur lequel nous n'étions pas d'accord, calculant
qu'ainsi, en me mettant devant le fait accompli,
il serait impossible de retourner en arrière.....

Pour faire passer la pillule, il commence à argumenter...
je n'avais pas le choix....c'est pour installer le poulailler.....
c'est le meilleur endroit....c'est peut-être moche pour l'instant
mais j'ai tout dans ma tête, le poulailler sera MAGNIFIQUE
et tu pourras même y inscrire "le poulailler de Brigitte"...
tu verras, j'ai tout pensé, ce sera fonctionnel  et pour
les poules, ce sera le paradis....
En tout cas, un gros chantier dans lequel mon amoureux
s'est lancé. Pour son projet, il détruit une oeuvre de
ma vie passée. Ok, ça n'était plus très utile mais,
c'était mon travail et pour y arriver, j'avais beaucoup trimé.

06

Mais, mon amoureux a de la suite dans les idées,
il rajoute...."ça fait 2 ans que je t'en parle"....
Et oui mais ça fait 2 ans que je dis non...
Enfin, puisqu'il prend tous le travail en charge
et que dans sa tête notre poulailler sera MAGNIFIQUE,
c'est qu'il le sera....
Alors, puisqu'il parait que l'amour rend aveugle,
je ferme les yeux......et j'attend...de voir.
Un amoureux, c'est un amoureux et ça n'est pas un
épisode comme celui-ci qui me fera dire le contraire....
quoi que...là, il a quand même exagéré.

Mais bon, c'est toujours mon amoureux et puis,
ce que je veux, ce sont des poules dans un poulailler...
alors, tant pis pour mes oeuvres passées.....
L'important, ça n'est pas de garder mais d'avoir fait.
le passé, c'est le passé et aujourd'hui, il faut reconnaitre
que mon amoureux a beaucoup et bien travaillé.
Il doit être fatigué

20octobre-poulailler (5)

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

21 octobre................................................

Aujourd'hui, le temps est gris mais le soleil brille
dans notre maison.......nous y recevons nos enfants, beaux enfants
et petits enfants.................pas trop de temps pour potager
ou bricoler... mais peu importe, puisqu'il n'y a qu'a se servir
dans notre réserve et hop, un beau potimarron fera l'affaire,

20-potimarron (7)

20-potimarron (2)

Aussitôt choisi, aussitôt coupé, aussitôt épluché...
Enfin, c'est vite dit car le potimarron résiste.
Il est ferme et sa peau glisse. La peau est dure et je dois prendre 
mon gros couteau de boucher pour le couper en quartiers.
Ainsi, chaque morceau bien en main,
avec mon économe, j'arrive à l'éplucher, en faisant
bien attention à ne pas blesser les MAGNIFIQUES
pépins qui y sont cachés destinés à être séchés
puis grillés et enfin..............dégustés.
Un très beau souvenir d'enfance que je ne peux oublier.

21-pépins de potimarrons

Les pépins de la chair séparés, je coupe le potimarron
en morceaux et j'en fais un velouté.....
c'est que, chez mamie, on ne rigole pas avec la santé,
on ne mange pas du plat acheté avec du E100 E101 E102 rajoutés,
on mange de la bonne soupe jaune orangée,
garantie bio et vitaminée.

21-velouté potimarron (2)

Ce soir, mon amoureux a sauté le pas..................
Tout en étant le héros de mes aventures, il n'était jamais
allé les lire. Aujourd'hui, il a quitté son bricolage
pour enfin s'asseoir devant l'écran................et découvrir,
jour après jour ce que j'écrivais sur nos aventures.
J'ai voulu savoir ce qu'il en pensait........et c'est avec un sourire
amusé qu'il a avoué son émotion et sa joie d'être
mon amoureux, à mes côtés jour après jour,
aventure après aventure......................et puis il a rajouté,
si ça t'amuse...........j'en suis bien content.

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

22 octobre..............................................

Aujourd'hui, le jour va se lever mais il fait encore nuit....
je laisse mon amoureux  et mes activités potagères pour la matinée
et je vais .....quitter ma campagne et rouler vers la grande ville ,
accompagnée de mon chevalier servant du jour,
mon fils bien aimé

P1050842

............allez, en route et à cet après-midi

Voilà, j'ai retrouvé ma campagne, mon amoureux
et mon potager. Après le déjeuner et avant de ranger,
comme ma maman le faisait chaque jour,
je sors pour une ballade au potager......Une détente,
un bonheur....et là, je prend le temps d'admirer
tout ce qui lutte pour exister et qui disparaitra
dès que le froid sera là 

les chayottes oubliées, cachées sous un superbe feuillage
vert foncé

22-chayottes (1)

Les artichauts bébés, nés trop tard pour pouvoir
arriver à maturité

22-artichaut

22-artichauts

les cucurbitacées qui fleurissent en pensant encore
pouvoir fructifier

22-cucurbitacés (1)

les gousses de haricots torturées par les intempéries
qui veulent à tout prix que leurs grains remplissent
la mission pour laquelle ils étaient nés, se multiplier...
Les gousses torturées s'ouvrent pour laisser
échapper le germe qui est censé pousser
sans savoir que dans la vie, il y a ce qui est possible
et ce qui ne l'est pas. Mais après-tout, à coeur vaillant
rien d'impossible....alors, pourquoi pas...

22-haricots (2)

22-haricots (3)

22-haricots (4)

 les touffes de haricots qui en cette fin octobre,
fleurissent encore espérant c'est sûr, aller plus loin.

22-haricots (5)

22-haricots (6)

22-haricots (7)

les superbes touffes de physalis péruviana ou coquerets
du pérou, qui fleurissent et fleurissent encore portant
de superbes lanternes vertes,  dans l'attente
de jours meilleurs où enfin, elles espèrent
mûrir et offrir tout leur parfum.

22-coquerets du pérou (2)

 

22-coquerets du pérou (3)

22-coquerets du pérou (5)

et les fraisiers, qui fleurissent et refleurissent.....
les fraises nombreuses et magnifiques qui font des efforts
démentiels pour rosir..........sans toujours y parvenir

22-fraises (1)

22-fraises (2)

22-fraises (3)

Devant un tel spectacle, devant tant d'efforts,
devant tant d'ardeur,
je dis MERCI la vie
Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

23 octobre..................................................
Le potager petit à petit s'endort après avoir donné
le meilleur pendant tout l'été. Les choux et poireaux
continuent à y pousser mais déjà, j'ai le cerveau
en ébullition en pensant à la saison prochaine.
Je range, je déménage, je tire des plans.......
non, non, je ne suis pas devenue une fée du logis.
Lorsque mon emploi du temps me le permet,
j'essaie de prévoir un petit coin de paradis,
sous entendu de potager paradis, dans une vieille serre,
autrefois réhabilitée et hélas carrelée,
Je devrai donc envisager un paradis en pots.....
Je montrerai tout ça dès que ça prendra forme
mais aujourd'hui, il me faut penser à autre chose.
Je délaisse mon amoureux et mes projets pour la journée
et je vais, d'un pas heureux, faire des bisous
et des gili gili à mon adorable petit fils.
Ca n'est donc que partie remise, dès demain,
je continue à inventer mon paradis .

Une découverte récente m'inspire, j'aime expérimenter,
j'aime découvrir ce que je ne connais pas ou redécouvrir
ce que je connais..............cette découverte est esthétique,
lumineuse. Je n'ai jamais goûté. Est-ce aussi beau que ça,
est-ce bon???...Une réponse que je n'aurai qu'en essayant
.
J'ai encore du temps pour décider..............Je sais que je peux
trouver ces graines à la ferme de sainte Marthe
MORELLE DE BALBIS ou tomate litchi.
J'ai découvert ce fruit légume grâ
ce au jardin de sébastien
et j'ai eu le coup de coeur................affaire à suivre,
ma vie est une aventure
Photo : Récolte de morelles de Balbis sous la pluie :) quand on aime ..... et Ketchup au programme pour cet après-midi :D
traduction de l'anglais
La Morelle de Balbis, ou de tomate Litchi, a été cultivée
comme une
curiosité ornementale dans les jardins américaine
depuis le 19ème siècle, mais ce n'est que récemment qu'elle a attiré
l'attention
en tant que nouvel aliment au goût. Ses rouge foncé taille
d'une cerise
baies, avec la saveur de cerises aigres et un
soupçon de
tomate, peut être utilisé dans une grande variété
d'applications
culinaires - de tartes aux fruits, conserves,
confitures
et de sauces, sorbets et de vin.
De plus, il est facile à cultiver et résistant au gel.

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

24 octobre...............................................
Hier, j'ai laissé mon amoureux seul toute la journée,
partie dorloter mon adorable petit fils à qui j'ai fait
plein de bisous et de gili gili............
Quand le soir je suis rentrée, j'ai vu que mon amoureux
avait bien travaillé. A l'endroit où il a décider d'implanter
notre poulailler, mon amoureux a maçonné la base
qui permettra l'installation du poulailler au sec et
surélevé......car même si le descriptif dit 1.80m de haut,
en réalité, compte tenu de la charpente, c'est plutôt
1.50m qu'il faut compter. Pour plus de confort, il a donc
construit toute la journée et je sais que c'est la perfection.
Mon amoureux sait maçonner....niveaux, solidité,
c'est au micron de millimètre qu'il a travaillé.
MERCI mon amoureux.....

23 oct-poulailler (3)
Pour installer le poulailler, il lui faudra encore
modifier la porte. J'ai ma petite idée....mais lorsque
je veux lui exposer, il me stoppe en disant...plus tard,
des paramètres t'ont échappé, c'est très compliqué......
On verra sur place, au montage.

Ah bon...pourquoi faire compliqué quand on peut faire
simple....mais bon, il est ainsi mon amoureux,
et finalement, je sais qu'on arrivera au  résultat,
un BEAU et MAGNIFIQUE poulailler

poulailler-giant-square8

et nos poules seront peut-être aussi belles
que celles-ci......affaire à suivre

 

ce soir, je vais essayer de cuisiner des betteraves chaudes.
Difficile défit car il me sera difficile d'égaler mon adorable
maman qui autrefois, nous cuisinait cela à la perfection.
Je prends donc mes galoches et je part au potager.
Le soleil est fabuleux, on se croirait en vacances.......
Mon amoureux savoure également le beau temps,
tout près de moi, un rateau à la main.
Bien agréable après tous ces jours de pluie.
(rectification, mon amoureux vient de me dire
qu'un rateau, ça n'est pas de saison. En fait, on est
en automne et c'est un balai à gazon qu'il tient
à la main.Il tient à ce que je rétablisse la vérité)
  et je rectifie avec plaisir....

Les betteraves sont belles et plantées à côté du rang
de carottes.........Saisissant dans mes mains puissantes
la belle touffe de feuilles rouges, je me retrouve avec
une betterave mutilée, puis deux, puis trois......
Encore un coup des souris des champs.
Je pensais avoir été claire le 10 octobre
avec mon injonction de disparaitre . Je ne parle pas leur langage
et j'en suis sûre maintenant,  elles n'ont  pas vu mon blog 
 car je pense que  le message était clair
"je vous dis bon vent, il n'y a plus rien à grignoter.....
Tant pis pour vous, il  va falloir se séparer.....Adieu"
 et les bêbêtes sont toujours là, la preuve ,
des traces toutes fraiches de dents.......de souris des champs

24-betteraves (1)

24-betteraves (2)

Je ne sais plus quoi faire sinon partager et je suis flattée quand même
que la haute qualité de mes légumes soit à ce point reconnue.
Cette année, mulots et campagnols, ne pouvant faire autrement,
nous allons partager mais.............c'est la dernière fois...Non mais..

Le but de cette aventure, c'était de cuisiner des betteraves chaudes.
C'est chose faite.................et nous avons ADORE.
M
aman, tu peux être fière, sans ta recette,
en pensant simplement à toi avec Amour, j'ai réussi.
Mon amoureux était très content de manger ces betteraves
que sa maman, ma belle maman, cuisinait aussi avec talent........
Mais, mon amoureux a la critique facile et tout en se régalant,
il a donné ses impressions...........
C'est très bon mais les betteraves de maman étaient plus tendres
c'est très bon mais les betteraves de maman étaient plus rouges
il en a toutefois repris 2 fois apréciant le goût  quand même
assez proche de ce que cuisinaient maman et belle maman.

24-betteraves chaudes (1)

mon amoureux a peut-être raison, mes betteraves cuites
sont un peu orange alors que je les ai cueillies bien  rouges.....
C'est peut-être parce-qu'elles sont bio........!!!!!!!!!!
bio, bonnes, belles......le top

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

25 octobre...................................................

beau soleil et grande douceur. Il paraît que ça ne va pas durer.
Alors puisque le soleil est mon énergie, je suis chargée à bloc.
Je trie, je range, j'examine tout ce qui pourrait me servir
parmi les reste de mon heureuse précédente vie. 

24-pots (4)
des bacs, des pots...........et quelques meubles que j'avais
fabriqué, peint ou patiné......

24-pots (5)
Pour l'instant, je remplis ma vieille serre à réhabiliter......
serre hélas carrelée sur chape en béton ferraillé.
Je dois donc prévoir de n'y cultiver qu'en pots...
heureusement, j'en ai quelques uns
l'histoire de ma vieille serre

25-serre (9)

25-serre (13)

25-serre (1)et je pense aux beaux moments que je vivrai,
entourée des choses que j'ai fabriqué ou aimé
et qui vont vivre autrement, heureux dans un autre rôle,

près d'une potagère et d'un amoureux heureux et enchantés

25-serre (2)
Un meuble que j'ai fabriqué et patiné il y a quelques années,
un meuble comme j'aime, brut, pas trop ajuté.

meubles serre (1)

meuble atelier, que j'ai fabriqué et peint il y a quelques années

meubles serre (2)

25-serre (5)
Je compte utiliser ces meubles et cette serre pour rempoter, cultiver,
ranger ,semer dans mes godets en papier,
 photographier, préparer mes prochaines aventures potagères
P1040892

25-serre -(7)

J'aime les vieux "zincs" ici un arrosoir que je dorlote
depuis bien des années....

25-serre -(4)

et le vieux broc avec lequel j'ai toujours beaucoup de plaisir
à arroser......QUE DU BONHEUR

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

26 octobre...................................................

Après deux jours rayonnants, la pluie revient.....Peu importe,
j'ai accumulé de l'énergie solaire pendant ces 2 jours.
Je pars faire mes courses..... au potager ....de moins en moins
de choix....mais qu'allons-nous donc manger mon amoureux
et moi.......??????.

De magnifiques bettes ne demandent qu'à me sauter
dans les bras. Je ne résiste pas et je les cueille, tout simplement.

25-bettes (3)

Mon amoureux va être content, il ADORE les côtes de bettes,
me laissant les feuilles que je déguste seule avec plaisir
et en me régalant.
Mais, une petite chose me trotte dans la tête. Ils sont bien
beaux mes pieds de bettes, on prévoit 1° le matin, les
gelées ne sont pas loin.....Et si..........................
je replantais quelques pieds dans un pot et que je le
rentrais dans ma vieille serre......
L'idée me semble bonne et aussitôt pensé, aussitôt fait

25-bettes (6)

Et si c'était une bétise. Quand on a la passion, on fait....
et on réfléchit après....c'est ce que j'ai fait........
Mon pot de bettes rentré dans ma vieille serre,
(avec l'aide de mon amoureux qui est très fort),
 je cours chercher des renseignements sur internet....
Pas très encourageant tout ça.....Il paraît que lorsqu'on
transplante des bettes, pas de souci, elles reprennent
mais.........elles montent aussitôt à graine......
Allez, on verra bien, internet, il y a du bon et du mauvais....
alors, la vérité, je la découvrirai moi-même.
Qui ne fait rien n'a rien. Et puis, un pied de bettes en fleurs,
ça peut être joli........... certainement....
--------------------------------------------------------------------------------
Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

27 octobre 2012.................................

LA SERRE DE MON ENFANCE

J'ai toujours aimé les serres Dans mon enfance,
il n'y avait pas de photos numériques donc difficile de montrer
la merveilleuse serre qui s'adossait
aux magnifiques batisses que nous habitions.
Elle ressemblait un peu à ça

5

Le mur de soutènement était en pierre.
A l'intérieur, des tablettes en pierre tout le long de la façade,
au milieu et tout le long du mur du fond.
Une grande treille courait sur le mur du fond . L'odeur de mousse
et de terreau , l'odeur de fruits murissants,
dans cette serre, raisins, nèfles, pommes, cormes,
tout n'était que BONHEUR.
 4
Avant d'entrer, un gros pied de
mélisse nous envahissait
de son odeur citronnée dès que nos pieds frôlaient
son feuillage parfumé.
 Parfois, nous y entreposions les citronniers,
un vrai délice pour les yeux, le nez et les papilles.
Ma grand-mère vendait même des citrons à l'épicerie
et en ce temps,
des citrons, dans la campagne d'Anjou,
il y en avait pas beaucoup, sauf chez nous.

Dans la serre,semis,  boutures, repiquages, plantes en pots....
il y avait de tout. Papa, grand-mère et tatate..avaient la main verte.
Ils aimaient cultiver, essayer, inventer...... alors, comprenez bien
que je ne peux pas lutter, avec une telle hérédité,
je ne peux qu'aimer potager.

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

28 octobre....................................................

ce matin, l'hiver est là, 2° ...il va falloir s'habituer, mettre
un pull ou deux, le chauffage et la cheminée et le tour est joué.
Mais, petit potager.....comment vas-tu supporter, toi qui a été
vaillant tout l'été et qui, avec beaucoup de volonté,
encourages encore à pousser.
Choux pommes, choux brocolis, choux romanesco,
choux fleurs, choux fourragers, mâche, poireaux et céléris....
allez-vous résister?
laitues, accrochez-vous....ça ne va peut-être pas durer.
Quoi qu'il en soit, sachez que la potagère vous trouve
très courageux et qu'elle a confiance en vous.
Vous ferez le maximum et ce sera parfait.
Et vous les capucines, tout l'été vous avec embelli
le potager et l'allée. Merci d'avoir si bien poussé.
Je sais que vous allez souffrir mais vous êtes fortes,
alors, rendez-vous peut-être l'année prochaine,
et si le froid a quand même raison de vous,
Je sais que vos petits  viendront,
grâce à vos graines, ils pousseront
et comme vous, nous les aimerons

24-potager sous le soleil (2)

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

29 octobre..................................................
l'hiver est bien là. 4° ce matin pour commencer la journée.
Sans connaissances particulières, avec un équipement succinct,
en l'occurence mon sécateur et ma pelle, je pars, galoches aux pieds,
tenter le sauvetage de la journée.....J'ai beau chercher,
je pense que c'est la seule chose à tenter. Pour vous sauver,
il me faut vous couper puis  vous arracher.
Et je coupe, sans m'arrêter, les magnifiques lianes aux feuilles
encore vert foncé

19 potager au 19 septembre 2012 (24)et, quand j'y vois un peu plus clair, c'est avec
la pelle que d'un geste décidé, je commence à vous arracher.
Bien sûr, j'aurais aussi pu vous réchauffer avec un manteau
de feuilles ou d'herbes séchées mais là, j'aurais aussi pris
le risque de vous étouffer, voire de vous asphyxier alors, j'ai tranché......
c'est en pot et dans la serre que vous continuerez.
Vous aurez c'est sûr un peu froid au bout du nez
mais au moins, vous serez à l'abri et ne serez d'aucune manière
incommodés par le vent ou noyés par la pluie. 
Allez, c'est fait, sur le moment, ça fait peut-être un peu mal,
mais il faut parfois employer les grands moyens
pour sauver ce qui peut l'être.
Mes merveilleuses  chayottes , christophines , chouchous,
chokos ou mirlitons.....car de beaucoup de noms on vous nomme,
c'est pour votre bien que j'agis de la sorte et pour votre
confort et votre panache, c'est dans de magnifiques pots
que je vous installe

28-chayottes (1)

28-chayottes (4)

Si vous mettez le meilleur de vous même et que vous résistez,
contre vents et marées, à l'hiver qui va vous être imposé,
je vous annonce déjà, que dans ce cas, vous pourriez
être comblés. Lorsque le froid sera passé, que vos racines
se seront multipliées, que vos pousses auront allongé,
mes chers pieds, chayottes, christophines, chouchous, chokos
ou mirlitons, de la compagnie je pourrais vous apporter.
Car..............comme je sais que vous aimez découvrir,
que vous savez que la différence c'est une richesse,
si tout fonctionne bien, un cousin vous tiendra compagnie.
C'est ma soeurette adorée qui, ayant reçu ce fruit légume
 dans son panier, aimablement me l'a passé,
pour que je puisse le
faire pousser et fructifier. 
Lorsque vous verrez les fruits légumes de ce
cousin chayotte ou christophine, je ne vous demanderai
qu'une chose, accueillez mais ne riez pas quand vous verrez
ses fruits car ça pourrait vexer. Votre cousin ne sait faire
que des fruits poilus .......c'est ainsi et même si ça n'est plus
la mode, il faut l'accepter. La beauté de la vie,
c'est la différence et la tolérance et là, vous serez servis.
Mes très chers pieds de chayottes, christophines, chouchous
et compagnie.............courage, un jour l'hiver sera fini.

chayottes marie claude 2

Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

30 octobre.................................................
1° ce matin.....c'est peut-être un peu trop, on n'en demandait
pas tant. Nous ne sommes qu'en octobre quand même.
Mais que va faire une potagère si elle ne peut pas aller
au potager sans se geler le bout du nez....................
Bien sûr, elle peut rester au chaud, au coin du feu avec
son amoureux...............................................
Dis, mon amoureux, on peut rester tous les deux
au coin du feu???
Non , aujourd'hui j'ai d'autres projets
je creuse, je ratisse, j'assemble, je fixe......tout ça pour
ton bonheur ma potagère.
Si c'est pour mon bonheur alors OK.
Mais aujourd'hui, j'ai besoin de chaleur alors,
si dehors il fait froid, si mon amoureux est occupé,
je vais laisser mon potager et mon amoureux
pour la journée et aller là où la chaleur est,
chez mon petit fils qui lui, j'en suis sûre,sera heureux
de sauter dans mes bras, et nous nous ferons
des bisous, des risettes et des calinous.
Il fera chaud et au diable les 1° et à ce soir mon amoureux
et mon potager


Gif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif ChampignonGif Champignon 

31 octobre .............................................

OCTOBRE aujourd'hui tu t'en vas pour laisser la place
à Novembre. Pendant tout ce mois, pendant ces 31 jours,
il y a eu des hauts et des bas et beaucoup de jours de pluie.
Quelques journées ont cependant connu un soleil radieux
et je ne retiendrai donc que celles là.
MERCI mon potager bien aimé, en ce mois d'octobre,
tu as su nous donner ce que tu avais de meilleur
des magnifiques courges, citrouilles, potimarrons et butternuts,
....des poivrons rouges, jaunes et surtout des verts,....
des haricots verts ou blancs, des coings, des figues à profusion,...
des fraises, des artichauts, du maïs,.....
des noix, des chayottes ou christophines,
quelques tomates, du persil, de la ciboule,...
et même quelques cacahuètes......
de miraculeuses pommes de terre, des céléris raves,..
des bettes et quelques brocolis.
Et même s'il nous a fallu partager nos carottes et betteraves
avec les souris des champs, mulots et campagnols,
même si le temps n'a pas toujours été celui qu'on espérait,
 la potagère et son amoureux, sont heureux d'avoir vécu 
ce mois d'octobre. MERCI aussi dame nature pour avoir
fait pousser de MAGNIFIQUES champignons rosés des prés
sur notre pelouse, nous avons bien apprécié.  

31-octobre
Aujourd'hui, c'est sans regret que nous te quittons, OCTOBRE,
de toute façon, nous n'avons pas le choix, demain,
NOVEMBRE sera là. Nous serons prêts .
Maintenant, mon potager bien aimé, tu vas dormir, c'est ainsi,
tu n'as pas le choix. Souvent, nous allons essayer de te
réveiller avec le bruit de notre marteau en construisant le poulailler,
avec nos éclats de voix lorsque nous échangerons près de toi,
mon amoureux et moi. Mais endormi ou non, nous ne t'oublierons
pas, nous sommes là, nous surveillons ton sommeil et si,
quelques choux en poussant encore malgré le froid dérangeaient
ton repos, nous les couperions et les mangerions en
pensant à toi.
Au revoir OCTOBRE, bonjour NOVEMBRE

 

 

Allez, assez parlé pour l'instant.....
Je fais une pause et je reviens
dans quelques minutes...
dans quelques heures, ou demain
ou après-demain....ou la semaine prochaine
mais en attendant, Merci de votre visite.....

Posté par coursartfloral à 10:11 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur OCTOBRE - vive l'automne

    jolis specimens, la soupe de courge, un délice!!!

    Posté par collad, 30 septembre 2012 à 22:10 | | Répondre
  • Quel régal encore une fois de te lire, j'adoooooorrre !!! Heureux le petit-fils avec sa mamie adorée ???? Et réciproquement ???!!!!!
    Et tes photos : toujours si belles, et même de plus en plus belles, eh oui !!!!
    BRAVO !!!!!

    Posté par marie-claude, 03 octobre 2012 à 14:11 | | Répondre
  • ça fait envie

    Magnifiques récoltes. Comme quoi l'automne est aussi très riche ! J'ai hâte de goûter aux chayottes et butternuts que je ne connais pas. Et le coing, hummm, trop bon
    Bisous à ma wonder potagère adorée.

    Posté par Coeurdartichaut, 07 octobre 2012 à 11:15 | | Répondre
  • Dur rire aux larmes... ou presque

    Alors là, tu m'as émerveillée une nouvelle fois avec tes récits sur le vin de noix et les coings.... J'ai tellement ri, j'ai été aussi tellement émue de tes rappels de Papa et de ta belle-maman... Ton blog est une pure merveille Brigitte, tu es vraiment UNIQUE !!!!!
    Franchement, bien que si peu buveuse comme tu le sais, je me réjouis déjà de goûter un jour ton vin de noix !!!!! Et quant aux autres délices que tu prépares jour après jour (heureusement qu'il reste les nuits pour calmer tes ardeurs potagères et te donner du répit !), OUF, j'ai bon espoir de faire des expériences gustatives chez toi un de ces jours !!! MERCI pour ce merveilleux blog Brigitte !!!!♥

    Posté par marie-claude, 07 octobre 2012 à 12:44 | | Répondre
  • à quand tu veux

    Merci pour ton commentaire et à quand tu veux pour des expériences gustatives . TRES BONNE semaine à toi et aux enfants, BISOUS soeurette de mon coeur

    Posté par Brigitte, 08 octobre 2012 à 07:27 | | Répondre
  • Une pure merveille de venir visiter ton blog ma chère Brigitte! Même pas besoin de goûter tous ces succulents légumes et fruits pour faire le plein d'énergie, rien que de lire tes descriptifs fait tellement rire que nous absorbons autant de calories que si nous les mangions. Ceci dit, je ne suis pas contre de faire une petite halte chez toi afin d'admirer tous tes jolis pots, et pourquoi pas, goûter un peu de ta confiture....
    En attendant, que ta journée soit la plus belle possible et remplie de jolies couleurs pour donner un peu de gaieté à cette grisaille ambiante du matin.
    De gros bisous à vous deux.

    Posté par Milène, 09 octobre 2012 à 09:01 | | Répondre
  • Je me régale!

    Soeurette adorée, ton récit m'inspire! Tes photos sont magnifiques, ton amoureux exceptionnel et ton bonheur au quotidien est une belle lecon de vie. Je viens de lire et voir toutes tes activités depuis le 1er octobre jusqu'à aujourd'hui, 12 octobre. J'ai salivé en voyant ce qu'il restait du gratin, j'ai aimé la garderie de légumes, j'ai senti la brulûre sur la langue de l'eau de vie de papa et surtout j'ai passé un si agréable moment avec toi. Ton enthousiasme est un exemple pour moi et je me réjouis de repartir l'année prochaine en France pour retrouver ton potager, tes bocaux et ta joie de vivre. Bisous d'amour.

    Posté par Francoise, 13 octobre 2012 à 04:06 | | Répondre
  • MERCI

    MERCI soeurette. Mon bonheur au quotidien, c'est aussi de lire des commentaires comme le tien. Je commence ma journée en touchant du bout des doigts le lien si fort qui m'unit à toi. Il n'y a plus de continents, tu es là et JE T'AIME.

    Posté par Brigitte, 13 octobre 2012 à 07:27 | | Répondre
  • Encore bien du bonheur en ce dimanche matin! Te lire me régale. Ici c'est soleil avec un climat doux tendance chaude. Je te souhaite à toi et à ton amoureux que j'aime beaucoup une belle journée et une belle récolte avec vos amis. Bisous d'amour.
    PS: si tu veux viens faire tes éssais d'arachide au Mexique...

    Posté par Francoise, 14 octobre 2012 à 16:25 | | Répondre
  • Le miracle en dehors des patates c'est ton enthousiasme permanent et contagieux. Bisous

    Posté par Francoise, 16 octobre 2012 à 15:27 | | Répondre
  • les figues sont magnifiques! Ici le figuier à gelé en février dernier, il est reparti mais elles sont petites, je doute qu'on en mange cette année.
    Le potager est magnifique

    Posté par barbibouille, 17 octobre 2012 à 07:28 | | Répondre
  • Je viens juste faire des bisous au roi et à la reine du potager et de son coeur.

    Posté par Francoise, 18 octobre 2012 à 02:26 | | Répondre
  • un plaisir de venir sur le blog tu me donnes envie de planter, planter, planter, mais le probleme s'est la taille du potager!

    Posté par chantal, 18 octobre 2012 à 22:15 | | Répondre
  • Il est magnifique votre futur poulailler! Si les poules entendent parler de toi et de son amoureux, je crois qu'elles vont se battre pour être choisies. Félicitations, un rêve de plus qui se réalise.....
    Bravo soeurette!

    Posté par Francoise, 19 octobre 2012 à 15:56 | | Répondre
  • Totalement d'accord avec le commentaire de Françoise, nous ne sommes pas soeurs pour rien : il est magnifique votre futur poulailler, et quel plaisir de savoir que l'un de tes rêves va se réaliser !!!!! Oui, ça va en raviver des souvenirs d'enfance !!! Quant à ton courage pour peindre tout ça.... Il n'y a que toi !!!!

    Côté poivrons... Veinarde !!! Ta récolte est impressionnante ! Ton amoureux a-t-il vraiment goûté un jour ???!!!
    Bisous♥

    Posté par marie-claude, 19 octobre 2012 à 22:09 | | Répondre
  • MERCI mes soeurettes

    MERCI mes soeurettes adorées pour vos commentaires. Merci pour votre soutien à nos projets, Merci d'être mes soeurettes, je vous adore. BISOUS

    Posté par brigitte, 19 octobre 2012 à 22:29 | | Répondre
  • J'avais râté ton dialogue avec les campagnols sensationnel ! Et l'histoire de la pluie si maligne, le bricoleur raffiné; quelle conteuse. C'est un plaisir de te lire, bonne humeur assurée. 1000 mercis.

    Posté par Coeurdartichaut, 20 octobre 2012 à 21:09 | | Répondre
  • Je me serais bien invitée à ta table familiale dis donc! Le velouté avait l'air si bon! Un peu coquin ton amoureux? Tu lui feras quand même un bisou de ma part et pour toi aussi plein de bisous d'amour. Tu vois, même le dimanche soir je viens voir si tu nous as raconté des nouvelles choses. J'aime trop! Merci merci soeurette, et bonne semaine.

    Posté par Francoise, 22 octobre 2012 à 05:01 | | Répondre
  • merci de votre passage sur mon blog ,quel plaisir d'avoir un tel potager plein de bons légumes ,j'ai découvert que je pouvais garder les graines de potimarrons pour les faire griller ,je vais donc essayer !

    Posté par camille, 23 octobre 2012 à 09:38 | | Répondre
  • Coucou petite soeur, Je me régale chaque matin en venant faire mon incontournable petit tour sur ton blog, que du bonheur de te suivre jour après jour, y trouver au passage une bonne dose de bonne humeur, j'adore ton style et tout et tout. Bonne préparation de ton "jardin d'hiver" avec la surface dont tu disposes tu vas nous épater une fois de plus avec ta créativité. Que c'est mignon tes démêlées avec les petites souris, mais tout finit toujours bien avec ton grand coeur. Gros bisous et à bientôt.

    Posté par Marie Thé, 25 octobre 2012 à 15:15 | | Répondre
  • Felicitations

    Mon Dieu que vous etes travaillante, je suis en admiration devant tout votre beau travail, autant la culture que la transformation. Et que dire de vos commentaires, dignes de figurer dans un livre, un grand talent. Vous avez bien merite une petite pause au coin du feu, a concocter les projets pour l'annee prochaine.
    Ici je suis encore "dans les pommes" et la temperature est a peu pres la meme. J'explore le "crudivorisme" avec les pommes, que c'est bon. Bon hiver a tous les deux. Nicole

    Posté par Nicole, 28 octobre 2012 à 15:28 | | Répondre
  • Merci Nicole

    MERCI Nicole pour ce gentil commentaire et bon et bel hiver à vous aussi

    Posté par brigitte, 29 octobre 2012 à 12:34 | | Répondre
  • Quel plaisir de lire ton blog si poétique ! Bravo pour tes réussites, tu es un vraie jardinière, pas comme moi !
    J'ai encore du retard de lecture, mais je vais essayer d'en trouver le temps. A bientôt !

    Posté par lalita, 03 novembre 2012 à 09:29 | | Répondre
  • J'attends avec impatience l'arrivée des poules !

    Posté par lalita, 03 novembre 2012 à 09:35 | | Répondre
  • merci lalita

    Merci lalita pour ces gentils commentaires. Moi aussi, j'attends avec impatience les poules mais le mauvais temps retarde la construction du poulailler. Mon amoureux et moi, nous préférons travailler dehors lorsque le temps est agréable et en ce moment il pleut toujours. Tant pis, ça sera quand ça sera. Bon voyage dans mon univers et Merci encore pour ta visite

    Posté par brigitte, 03 novembre 2012 à 10:06 | | Répondre
Nouveau commentaire