<$BlogMenu$>
30 novembre 2012

NOVEMBRE moins de potager mais toujours des aventures

www.passionpotager.canalblog.com

pour mémoire, mes aventures en
 MARS-AVRIL-MAI-JUIN-
JUILLET-AOUT- SEPTEMBRE-
 
OCTOBRE 

NOVEMBRE

Les aventures de la potagère, de son amoureux,
et des poules du poulailler..........

jour après jour......pendant tout le mois de novembre

1-chataignes )

du 1er NOVEMBRE au 30 novembre 

en bas de la page

1er novembre......................................
Novembre chargé d’eau, l’été n’en sera que plus beau
Pluie de novembre qui noie la terre, c’est du bien pour tout l’hiver.
 
Bonjour Novembre.
Le temps passe, passe, et il est grand temps de ramasser
ce que dame nature nous donne chaque année,
les châtaignes de notre châtaignier

1-chataignes étang (3)

Notre châtaignier est vieux et fatigué mais, c'est notre châtaignier.
Chaque année, je me baisse pour les ramasser . Lorsque je les
cuisinerai, mon amoureux sera content de les déguster .
Les châtaignes, il a toujours adoré. Mon amoureux a une 
patience d'ange, sans se plaindre ni se presser, peau après peau,
il va tout retirer, le sourire aux lèvres en attendant de s'en régaler.
Si j'osais, je pourrais même abuser et lui demander
d'éplucher les miennes....Non, je ne le ferai pas, mes
convictions m'en empêchent, je suis pour l'égalité. 

1-chataignier (1) 

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7

2 novembre...............................................

Aujourd'hui, point de potager, la pluie est en train de l'inonder
alors, je parlerai de notre chez nous, pas de mer, pas de montagne
et pourtant.............................un lieu extraordinaire.
Tout près de notre vieux châtaignier, je dirais à 10 ou 20 mètres,
arriverez-vous à me croire si je vous dis que
c'est la mangrove. Nous sommes au nord du Poitou charentes


et pourtant..........on pourrait presque se croire à Madagascar,
en Martinique, en Guyane......La nature est extraordinaire. S'il n'y avait
pas la potagère et son amoureux qui y prennent toute la
place, on pourrait peut-être y rencontrer Indiana Jones.

1-étang (15)

1-étang (23)

1-étang (29)

1-étang (30)

1-étang (31)

Ce lieu extraordinaire s'est installé année après année.
A l'origine, c'était une petite mare dans un pré humide et
envahi par les ronces. Avec énergie et détermination,
mon amoureux, moi même et nos petits "canetons"
avons creusé, débroussaillé, aménagé.........
puis la vie nous a tellement occupés, plus de 20 ans
se sont passés et
un certain laisser aller,
et la mangrove s'est installée. 
Cela nous permet de voyager, sans partir de chez nous.
C'est économique, sécurisé et à notre portée tous les jours.
Bref, c'est chez nous et c'est le bonheur.
MERCI dame nature pour tant de beauté.
Le bonheur est près de nous, il suffit de le regarder.
pour d'autres photos de notre mangrove début novembre,
cliquer sur la photo

1-étang (10)

l'été, nous y faisons des pique-niques et des parties
de pêche. Les plus chanceux sortent des gardons, des carpes
et des boers et parfois, mais c'est plus rare, un brochet
 Le bonheur simple des gens simples,
Le bonheur de l'amitié, le bonheur de partager
dans un monde de beauté, au bord de notre mangrove.......en été

P1060012

Chez Brigitte (51)  

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7

3 novembre...............................................
Pour arriver à la "mangrove" un long et magnifique chemin
bordé d'arbres, une ballade bucolique. Depuis quelques temps,
mon amoureux qui adore cet endroit trouve que certaines personnes,
sans doute attirées par la beauté de ce lieu ne le respectent pas
pour autant,  laissant papiers et saletés sur le bord de ce
magnifique chemin. Il a donc décidé d'en limiter l'accès
en y posant une porte. (d'autres photos de ce magnifique
chemin en cliquant sur la photo)

1-étang (47)

Pour que sa porte soit solide et résiste contre vents et marées,
il a creusé deux gros trous en enlevant 1m3 de
terre. Mon amoureux est fort, dans la terre argileuse, c'est
un travail de titan. Il ne fait jamais les
choses approximativement. Il faut que ce soit parfait, beau,
solide et fonctionnel. Il est bien mon amoureux.

31-poteaux étang (16)

Après des calculs savants, des mesures et re mesures,
l'ajustement du fond du trou, mon amoureux descend
dans chaque trou le poteau qui maintiendra sa porte.
C'est lourd mais il est fort. Je l'aide du mieux que je peux,
je deviens son arpète, tenant les poteaux pendant 
qu'il vérifie tous les niveaux.
Il faut que ce soit parfait, une porte, c'est technique,
ça s'ouvre et ça se ferme, c'est au millimètre près.
Alors, je bloque mon regard sur mon amoureux pour mieux
me concentrer, je me fige pour ne pas bouger, je deviens
une statue.....rien ne bouge, c'est bon, tout est droit,
le béton va pouvoir être coulé...........ouf, la crampe
allait arriver.

31-poteaux étang (13)

Tout va bien. Maintenant, mon amoureux verse 1m3 de béton
autour des poteaux. Tout est parfait, c'est un amoureux
de haut niveau.

31-poteaux étang (18)

Bien sûr, tout ça c'est fatiguant, mon amoureux n'a plus 20 ans,
il sait économiser sa force, il a l'art et la manière. Exemple avec
la pelle, qu'il soulève sans effort (enfin preque)
en s'aidant de sa jambe et de  son genou.
Mon amoureux, c'est un maître, travailler, il sait faire.

31-poteaux étang (2)

Ca y est, les poteaux sont fixés, droits et solidement ancrés.
Il ne manque plus que la porte, ça ne saurait tarder.
BRAVO mon amoureux, pour du travail, c'est du beau travail.

31-poteaux étang

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7

4 novembre..............................................

Après l'effort, il faut penser au réconfort. Il faut
trouver un petit remontant pour mon amoureux qui
a travaillé si dur. Un bisou ne lui suffira pas, il faut trouver
plus fort.......Mais, j'y pense,  j'ai du fortifiant dans la cave.
Interdiction d'y toucher avant 3 mois mais, ça fait combien
de temps que ça attend......petite recherche....
Depuis le 5 juillet,  mais ça va faire bientôt 4 mois alors,
pas d'hésitation, je fonce à la cave et je ramène une fiole
de mon élixir de  jouvence. Ca, ça devrait lui redonner
l'énergie de ses 20 ans.
 Est-ce que ça sera bon ou ..............????
J'ai en réserve du fortifiant aux framboises et aux fraises .
Aujourd'hui, je choisis fraises et je ramène, toute interrogative
sur la suite des opérations, un petit bocal tout mignon
de fraises à l'eau de vie

2-fraises à l'eau de vie)

Pour y goûter, rien de plus facile, il suffit de dévisser le
petit couvercle. c'est chose faite. Je découvre les fraises.
Elles ont un peu perdu de leur couleur mais après 4 mois
dans un liquide, rien de plus normal. Le liquide
est clair, d'une magnifique couleur et l'odeur de fraises
est magique.

3-fraises eau de vie (7)

Pas de panique, j'ai suivi au pied de la lettre la recette
des fruits à l'eau de vie, j'ai juste changé le fruit en pensant
que ça pourrait peut-être fonctionner aussi pour des fraises.
Et puis, l'alcool, ça conserve.......mais, non, je ne peux prendre
de risques. Je ne veux pas qu'il arrive quelque chose
de douloureux à mon amoureux alors, je me sacrifie,
avec une petite cuillère, je goûte à l'elixir..........Une cuillère
puis deux.........mais c'est que c'est bon, c'est même très bon.
Allez, courage, je ne dois pas tout boire, il faut que je m'arrête,
il faut qu'il en reste car c'est avant tout pour redonner des
forces à mon amoureux que j'ai ouvert ce bocal
de fraises à l'eau de vie

3-fraises eau de vie (5)

Toute fière de ma création, je tends l'élixir à mon amoureux.
Sans se faire prier, il accepte ce don du ciel...reprendre des forces,
c'est ce qu'il souhaite.........Il goûte, re goûte....et tombe sous
le charme. C'est vraiment bon.....dès qu'il aura besoin de force,
c'est sûr, il en ouvrira un autre bocal......Mais en attendant,
l'alcool, il faut en boire avec modération alors, dans quelques
jours, pourquoi pas.....C'est sûr, l'année prochaine,
si nos fraises sont aussi productives que cette année,
des fraises à l'eau de vie je ferai et de la force,
mon amoureux et moi, toujours on aura.

3-fraises eau de vie (6) 

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7

5 novembre...............................................

Chose dite, chose faite, les châtaignes de notre vieux
châtaignier vont passer à la casserole. Aujourd'hui,
je choisis la recette de ma maman, la cuisson à l'eau.
Un travail délicat, enlever la première peau, sans
se couper.................ma maman était une experte en
son temps, éplucher pour 10 ou 12 personnes, un travail
long et fatiguant....c'est loin, mon souvenir s'est égaré
mais j'espère...................que je l'ai un peu aidée...?????

3-CHATAIGNES (4)

Mais, pour apprécier encore plus cette denrée, mon amoureux
aime l'accompagner d'une bonne salade de notre jardin
potager. Alors, pendant que les châtaignes cuisent,
en ne pensant qu'au bien être de celui, qui, le sourire
aux lèvres, va déguster avec délectation la merveille que
la nature nous a offert, je brave la pluie, galoches aux pieds,
couteau au poing..et je fonce vers le rang de salade du
potager. Je regarde, je renifle, je soupèse..et hop........
je coupe la salade la plus top et d'un pas décidé,
toujours sous la pluie, je rentre trempée, lave la salade
et la dépose dans le saladier, devant mon amoureux
enchanté.

3-laitue feuille de chene (3)

Maintenant, les châtaignes sont cuites et peut-être un peu
trop, ce qui facilite grandement l'enlèvement de la seconde
peau.  En imaginant cette scène le 1er novembre,
je ne m'étais pas trompée en vous disant que
"Mon amoureux a une patience d'ange, sans se plaindre
ni se presser, peau après peau, il va tout retirer, le sourire
aux lèvres en attendant de s'en régaler".

3-chataignes (2)
Mais, pendant que mon amoureux se régale, moi, j'ai une
autre idée. Je suis transportée dans le temps passé, ce temps
ou mon paysage était rempli d'arbres et de châtaigniers.
(voir là où je suis née)
Je repense à ce temps où, quand il restait des châtaignes
cuites, ma maman ou ma tatate adorées continuaient à
éplucher et confectionnaient une bûche châtaignes
et chocolat mélangés. Un immense bonheur jamais oublié.
Mais, faire un gâteau de châtaignes au chocolat quand
on n'a pas de chocolat , c'est un peu compliqué....
Inventer, ça a toujours été "ma tasse de thé" alors,
encore cette fois, je suis sauvée...du cacao j'utiliserai.
J'écrase, je mélange...............je resplendis, j'ai réussi.
Un gâteau de châtaignes au chocolat  j'ai construit.
Mais sera-t-il à la hauteur de mes souvenirs....??

3-chataignes (8)

C'est très très bon mais de là à égaler un souvenir d'enfance,
amplifié, magnifié, déformé par le temps passé,
il y a un fossé. Et puis, le cacao n'est qu'un pâle cousin
du chocolat en morceaux alors,  oui, je peux dire,  le temps passé,
c'est passé. Aujourd'hui, mon gâteau de châtaignes
au chocolat, j'ai bien aimé et je recommencerai.

3-chataignes (1)

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7

6 novembre...............................................

aujourd'hui, redoutant la venue des grands froids, je pars
au potager munie d'une grande bassine en zinc pour pouvoir
ramener tout ce qui reste de  ma récolte de betteraves
avant qu'elle ne soit gelée.
La bassine fait environ 60 litres, et compte tenu du ravage
des souris des champs, mulots et campagnols, je pense
qu'elle est bien adaptée.

5-betteraves entières (4)Je commence à arracher mais à chaque betterave, nul besoin
de force, un bruit sourd de grotte inhabitée......je regarde et
voilà, la betterave est rongée. Sur la terre, on ne voit rien,
les betteraves sont alignées, en bonne santé....mais dessous,
c'est le vide, elles n'ont plus que la peau.....
Ah, maudites petites bestioles,
mais vous êtes donc si affamées....................................

5-betteraves et souris des champs (1)

de tout le rang, 7 betteraves sont sauvées...pas de quoi pavoiser
ni remplir ma belle bassine galvanisée, mais au moins, ce sera moins
lourd à ramener.....et pendant que j'y suis,  sauvons tout
ce qui peut être sauvé. Du rang de carottes, 3 seulement
ne sont pas rongées.

5-betteraves entières (1)

Dans la vie, il faut savoir partager.......et être futé...
alors, c'est sans larmes que je reviens du potager....
car la potagère a de la suite dans les idées.
Ah, c'est comme ça, les souris, vous avez tout mangé...
enfin, c'est ce que vous croyez car dans les recoins
de mon potager, un autre rang de betteraves j'avais planté.
Cette nouvelle, je ne l'avais pas publiée,
heureusement que je me suis méfiée.

6-betteraves (1)belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7 

 

7 novembre.......................gif poule

Profitant de mon absence, partie pour la journée faire
des calinous à mon petit fils, mon amoureux a mis les
bouchées doubles pour épater sa bien aimée.
A mon retour, effectivement, je fus épatée.
Le futur poulailler est presque clôturé.
Il a creusé, fait et coulé du béton, transporté poteaux
et grilles soudées, installé, mesuré.........
Tout ça pour un seul homme, je suis bluffée, et je peux
dire, que comme à son habitude, mon amoureux a tout fait
comme il le fallait, il est parfait....................

1nov12-poulailler (12)

Parfois, malgré sa taille très correcte, de hauteur il manquait.
A chaque souci une solution...................un parpaing sous
les pieds et .........le tour est joué...
Il ne faudrait pas que les poules puissent s'envoler
alors, c'est maintenant qu'il faut y penser.

1nov12-poulailler (18)

Un si beau travail, on ne peut que l'admirer.
la clôture sera solide et même la plus forte des poules
de notre futur poulailler ne pourra la renverser.

7nov-cloture (1)
C'est droit, les niveaux sont parfaits,
solide et bien ancré, ça n'aurait pas pu être mieux
alors, MERCI mon amoureux.
Aujourd'hui, je suis là alors, si tu es d'accord,  je pourrai,
si tu en as besoin,  te donner un petit coup de main

 

7nov-cloture (3)

 

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7

 8 novembre..................................................
Le potager est merveilleux. Il pleut, il vente, le soleil est
souvent absent, les jours sont courts......et pourtant,
sans chercher beaucoup, des merveilles encore on y trouve.
Dans le potager, il n'y a qu'à se baisser pour ramasser,
Je fais donc mes courses dans mon potager,
comme d'autres les font au super marché......
On y trouve de magnifiques céléris raves

5-céléri rave (2)
Tous frais, aussitôt dit aussitôt cuits....même ceux
qui n'aiment pas vont aimer ceux-là, vite cuits
à la vapeur pour un moment de bonheur

5-céléri rave (4)
Le potager nous offre aussi,des choux fleurs et brocoli si
beaux qu'on aurait envie de les garder dans le seul but
de les regarder. Mais dans la vie, il faut parfois oublier
sa sensibilité pour avancer alors, pas d'autre choix
que de les cuisiner......

5-choux fleurs et brocolis (1)
Et c'est chose faite immédiatement, choux fleurs et brocolis,
à la vapeur je les ai cuits, mis dans une boite et hop......
Ce qui est beau, ce qui est bon, il faut aussi
savoir le partager alors vers la Vendée je suis partie,
emmenant mon trésor cuit et emballé pour que là bas aussi,
ils puissent s'en régaler.

5-choux fleurs et brocolis (4)
Mais, un voyage, il faut l'optimiser alors,
j'ai rempli mon panier . Courges, oignons et échalottes....
et voilà, le tour est joué, mon voyage en Vendée
sera rentabilisé....................car, de l'énergie j'aurai emmenée.

5-amap tinette (4)Offrir le fruit de son potager plutôt que des fleurs,
c'est une bonne idée, pourtant,  j'étais fleuriste avant de tomber
"en amour" ......pour mon potager.

PS - Pour remettre mon évolution dans son contexte,
j'étais amoureuse de mon amoureux avant d'être fleuriste.
Il faut que ce soit dit pour que personne ne s'égare
sur une mauvaise piste, il y a amour et AMOUR.

j'ai deux amours.....

 

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7 

9 novembre.....................................

Malgré la force indéniable de moi-même et de mon amoureux,
impossible de transporter la porte de notre paradis sans aide.
Mais mon amoureux est astucieux.
C'est donc avec le vieux tracteur que nous partons, la porte
ou plutôt le portail accroché , l'amoureux au
volant et la potagère sur le côté pour maintenir la verticalité
et éviter arbres et bosquets.
300 ou 400 mètres de voyage et le tour est joué, il n'y a
plus qu'à l'accrocher aux magnifiques poteaux
qu'il y a quelques jours nous avons posés.

7-portail étang (7)

quelques réglages d'une main assurée, tout est parfait,
on peut fermer

7-portail étang (4)

Aujourd'hui, le portail est posé. Ouf, cela faisait des jours
et des jours que mon amoureux préparait tout . Ce portail,
il a dû le réhabiliter....tordu, vieux et abimé, il a coupé,
martellé, soudé, poncé, peint et enfin, nous avons pû
le poser après bien sûr l'avoir transporté. Un exploit digne
des déménageurs de l'extrême, tout s'est bien passé
mais quand même, MERCI vieux tracteur, MERCI
mon amoureux et MERCI moi-même. Si l'un de nous
avait faibli, cet exploit n'aurait pas été possible ce
qui me permet encore de dire et de redire, l'union fait la force
alors..................unissons-nous , chaque effort sera moins dur.
Et tout ça dans la bonne humeur, c'est mieux,
n'est-ce pas mon amoureux!!!!!!!!!!!!!!!

7-portail étang (9)

Maintenant, le chemin de la "mangrove" est fermé mais toujours
accessible. Pour y aller, rien de plus facile Demander la clé
à mon amoureux ou à moi même donne le droit d'entrée
avec pourquoi pas en plus, le partage d'un petit café
ou autre boisson ou gourmandise.
Cette démarche accomplie, il restera à parcourir les
300 ou 400 mètres qui conduisent au "paradis",
ouvrir la porte,  et alors, il sera possible de profiter
des bienfaits de dame nature, simplement, en admirant
avec les yeux, en respirant avec le nez et en laissant son
esprit vagabonder.......c'est le bonheur assuré.
Au fait, c'est quand que vous venez??

7-portail étang (17)

 belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7

10 novembre.................................

le poulailler prend du volume. Planches après planches,
mon amoureux et moi-même recréons le souvenir de
mon enfance. Bien sûr il sera différent, bien sûr
il sera ailleurs, bien sûr la vie a changé mais, ce
sera quand même un poulailler, notre poulailler.

9nov-poulailler (2)
De nos beaux bras musclés , chacun de notre côté, nous avons
porté le début du poulailler assemblé... jusqu'au lieu qui
lui est destiné...et hop, c'est posé. OUF.....
50m c'est assez, j'ai bien failli rendre mon tablier....
maintenant, il faut comprendre, la suite il faut poser,
pour cela il faut suivre la notice, pas à pas, vis après vis.
Mon amoureux est méticuleux, le poulailler doit être bien posé,
solide et magnifique, comme mon amoureux.

9nov-poulailler (5)
Rien n'est oublié, vis en haut, vis en bas, vis au milieu,
le poulailler devrait bien se comporter.

9nov-poulailler (7)

9nov-poulailler (8)
Voilà, même le toit est posé, reste plus qu'à finir l'étanchéité,
fixer au sol le poulailler, peaufiner quelques détails...
et penser au poules qui vont y être hébergées.
Du beau travail, un assemblage au millimètre,
rien ne pourrait être mieux pour la réalisation d'un rêve,
MERCI mon amoureux

9nov-poulailler (1)

Aussi beau soit-il, le poulailler de maintenant ne pourra
jamais ressembler à celui de mon enfance. Il était en pierres
et briques. Hélas, je n'en ai pas de photos (ci-dessous, photo
trouvée sur le net, pâle copie de notre ancien poulailler).
Son toit à plusieurs pans avait fière allure.
 Le poulailler était grand, il était beau, entouré d'une grande
cour grillagée avec dans un coin un figuier.

Mon papa qui était comme mon amoureux,
un bricoleur accompli avait installé, dans la cour du poulailler,
avec des roues de charrettes, un manège où ses 8 enfants
pouvaient jouer.
Il suffisait de grimper sur la roue surélevée,
de s'asseoir sur le cercle
puis de tourner, tourner, tourner.......
au milieu des poules qui chantaient et picoraient.
Il y avait toujours une ou deux soeurettes
pour pousser la roue dans la joie et les rires fusaient....
Dans  la cour du poulailler, les soeurettes étourdies
riaient, riaient...............

Alors, avec de tels souvenirs, magnifiés et embellis
par les années, comment ne pas
avoir envie, moi aussi.......d'un poulailler.

 

11 novembre................................................
Dans notre potager, même l'invraisemblable peut arriver.
Novembre s'est installé mais comme le monde est déboussolé,
notre potager s'est quelque peu trompé en produisant,
comme au printemps, de merveilleux artichauts nouveaux.
Ils étaient tellement beaux et le froid risquant de les abimer,
sans un frisson, pensant faire pour le mieux, mon couteau
le plus tranchant à la main, j'ai coupé d'un coup sec
ces trois merveilles que j'ai transporté illico, dans la cuisine,
bien au chaud.

8-artichauts nouveaux de novembre (9)

Ils ne sont pas bien gros mais ils sont tellement beaux.
Une fois cuits, c'est dans des verres à liqueur que je les ai
mis. Ils sont tellement beaux que même sur une table
princière, leur allure altière n'aurait pas été de trop......ne connaissant
pas de princes, je me suis contentée de les servir à notre table,
devant mon amoureux ébloui par tant de délicatesse et de beauté .
Les artichauts étaient délicieux, MERCI d'avoir poussé
dans notre potager, c'etait merveilleux. 

8-artichauts nouveaux de novembre-
 belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7

12 novembre............................................
ce matin, le ciel est orangé et le soleil qui pointe
son nez est jaune orangé, en somme, tout est orangé ou
jaune orangé. C'est un signe, ça doit être la couleur
"harmonie" de la journée alors, il faut continuer sur cette lancée.
Un petit tour dans ma garderie légumes du potager,
je choisis...un potimarron bien orangé, et d'un pas décidé,
je le ramène pour être...........sacrifié.
Sans bruit, sans rien demander, tout l'été il a poussé
dans le but ultime d'égayer le potager et d'ensuite
régaler toutes les tablées.
 Il m'est difficile de comprendre le pourquoi de tous les
choix mais sans lutter, c'est avec dextérité que, avec mon
couteau le plus aiguisé.............................................

potimarron (2)

.......je coupe en deux ce mets si prisé.

5-potimarron (3)

à l'aide d'une cuillère ou de mes doigts effilés , n'écoutant que
mon courage, je creuse, je creuse le coeur spongieux
du merveilleux potimarron, passif, rond mais bienheureux
d'avoir été choisi parmi tous ceux qui près de lui,
il y a encore quelques minutes attendaient patiemment
d'atteindre leur but... être celui qui enfin pourrait,
tout simplement,
apporter du bonheur pour un temps,
pour une heure, à une tablée enchantée de déguster
une telle splendeur.
5-potimarron (5)

Dans un potimarron, le coeur n'est pas à jeter.
Les pépins sont un petit trésor à conserver.
Séchés puis grillés, ils sont excellents à grignoter.
Pour pouvoir enlever facilement la peau,
je recoupe en quartiers puis ensuite je coupe en petits dés.
Au chaudron, dans un bouillon corsé et hop...le tour est joué.

5-potimarron à déshydrater (2)

C'est en velouté que ressort le légume rond et orangé,
un délice pour toute la tablée. Rien que pour ça,
ça vaut le coup, je vous l'assure, d'avoir un potager.

7-velouté de potimarron$ (1)

 Près de notre vieille serre, la merveille des merveilles,
piquante à souhait,  depuis bien des années, en garde l'entrée.
Aujourd'hui, la couleur de la journée,
c'est orangé et jaune orangé........en cette fin
de journée, ce sera jaune sans orangé et même si ici,
il n'est pas question de potager, c'est tellement beau que
je ne peux résister à l'envie de l'immortaliser.

12-mahoniq (3)

Cet arbuste nommé Mahonia Winter Sun garde ses
feuilles même si l'hiver est très froid.  Ses fleurs de novembre
sont si belles et tellement sucrées qu'au moindre rayon de soleil,
des nuées d'abeilles s'y  posent pour butiner.

12-mahoniq (1)

ce mahonia est si beau et il porte si bien son nom
"winter sun" soleil d'hiver.

12-mahoniq (5)

Depuis si longtemps, chaque jour il nous regarde passer,
sans parler, sans bouger.......mais il est là, au bord de l'allée,
beau tout au long de l'année.

12-mahoniq (6)

Ses piquants ne font pas semblant....quand ils piquent,
ça se sent mais il est plus beau que méchant alors,
passer et repasser devant juste en le regardant,
il apprécie certainement car il ne touche personne
de ses piquants.

12-mahoniq (10)

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7

 13 novembre.........................................

La nature est merveilleuse.
Près de notre potager, pousse un arbre, un liquidambar.
Un arbre, c'est un arbre.....non, pas le liquidambar
Printemps et été, il se fait oublier, sans bruit il se prépare,
concentré pour l'impensable................remplacer le soleil,
lorsqu'il sera moins là.

12-liquidambar (2)
Tel un caméléon, il s'adapte au paysage, c'est sa façon d'exister,
sans faire de tapage . Mon arbre aime le spectacle, mon arbre aime
la première place. Maintenant  le soleil est moins là,
c'est lui qui le remplace. Il brille et éclaire notre paysage
de jaune et de rouge, toutes les journées.
Mais, ses pouvoirs ne s'arrêtent pas là.........
Après avoir tout donné  pour le spectacle, c'est épuisé
mais comblé qu'il se lache, se détend....et offre à qui sait prendre
un trésor coloré.

12-liquidambar (3)
Pour prendre ce trésor, juste besoin de se baisser.
Jaune, rouge, brun.......du bonheur pour le potager.

12-liquidambar (5)
La vie est si belle quand mon arbre est coloré et si belle
quand mon arbre a tout donné....Dans la vie, il faut savoir
admirer, prendre et donner............le bonheur est dans le pré,
le bonheur est dans le potager.

12-liquidambar (6)
Les feuilles ramassées, ce sera un manteau de choix
pour le potager. Il suffit de ramasser, de transporter
puis d'étaler..................

12-paillage (1)
Et c'est ainsi que mon arbre, après avoir illuminé de mille feux
mon jardin, termine son spectacle ,
donnant son manteau à plus nécéssiteux.
Il est fort, il est beau, il est généreux, il survivra,
et puisqu'il faut en passer par là, même nu, il sera là,
dans quelques mois,  pour le prochain spectacle 
Un bien beau rôle que celui là

12-paillage (2)

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7

 14 novembre...........................................
Depuis hier soir,13 novembre, le bonheur est dans le poulailler.
La potagère et son amoureux sont heureux de vous annoncer 
l'arrivée de 4 magnifiques poulettes
Elles sont conformes à ce qu'ils attendaient.
Le plus dur reste à faire,
Peaufiner les détails de leur confort,
installer un beau dehors,
Créer des liens de confiance,
les nourrir avec intelligence,
leur parler sans radoter,
être là sans abuser,
écouter leurs chants enflammés,
ne pas rire quand elles gloussent
ça pourrait les vexer
apprécier quand elle caquètent
c'est leur façon de  s'exprimer.


A peine posées,
En repérage.... un peu effarouchées....
Heureusement qu'elles sont quatre,
toutes serrées, elles palabrent....
Du peu que j'entends,
il me semble comprendre
-"mais chez qui sommes nous tombées......"
-"Et la nuit qui va tomber,"
-"ça, ça va pas nous aider."
-"Allez, courage, nous serons peut-être bien,"
-"après-tout, ça semble confortable"
-"et ces gens n'ont pas l'air désagréables,
-on dirait même qu'ils sont prêts
à faire nos quatre volontés"
-Si c'est le cas, c'est sûr, on va en profiter."

13nov12-arrivée poules (5)

 mon amoureux est un homme dévoué.
Rien de trop beau pour les poulettes nouvellement arrivées.
D'abord, sentant le froid arriver,
redoutant que le nord ne les fasse frissonner,
il complète notre magnifique poulailler
d'une paroi à mettre ou à enlever.
c'est , je trouve, une excellente idée,
aujourd'hui, au milieu de la journée,
le thermomètre, 3° n'a pas dépassé.

14nov-poulailler (1)

Le dévouement de mon amoureux ne s'arrête pas là.
le confort des poulettes il doit améliorer et pour cela,
il frappe à la bonne porte....toc toc...et le voilà arrivé
avec un chargement de paille, récolte de l'année.
Il ne reste plus qu'à l'étaler
sous les pattes de nos gallinacées.
Dans cette histoire, de A à Z il a assuré,
MERCI mon amoureux,
je sais que cette histoire ne fait que commencer
et grâce à toi, elle pourra continuer.

*gallinacés :Ordre d'oiseaux omnivores aux formes lourdes,
au bec et aux pattes robustes
et qui comprend la plupart des oiseaux de basse-cour,
dont la poule

14nov-paille (1)Voilà une nuit et une demi journée
que les poules sont arrivées.
Pour l'instant, de leur maison, juste le bas elles ont visité.
Reste l'étage mais elles ne sont pas attirées.
futée, futée....je parsème sur l'échelle du maïs écrasé...
mais seulement en bas elle l'ont dégusté..
et toujours aucune poule de montée....
N'y tenant plus et voulant vérifier
si le confort et la déco étaient au goût de mes gallinacées,
je saisis l'une d'entre elles et je lui montre l'échelle,
sur laquelle, du maïs écrasé j'ai disposé,
Délicatement, je la pose à l'étage.
A droite, à gauche, en face,  elle regarde,
le confort, la couleur, les pondoirs,
son oeil me regarde, elle sourit... pour ce soir,
C'est gagné, en haut elle dormiront
et bientôt, je l'espère, elles pondront.

14nov-1er jour dans la chambre (2)

craignant le froid, la pluie et le vent,
mon amoureux n'arrête pas.
Il veut que les poulettes soient comme des coqs en pâte.
Rien ne l'arrête, il m'épate.
Il coupe, il visse, il mesure, il fixe.
Après le nord et l'est, c'est maintenant le sud,
que mon amoureux protège des vents froids
 de l'automne et de l'hiver,
tout ça pour le bonheur de nos poulettes.
Pour faire tout ça, il récupère....
planche après planche,
une partie de ce qui servait de cadre et de décor
pour les aventures de ma  précédente et heureuse vie.

06

15nov2012-poulailler (14)

Il invente, il imagine, rien ne lui résiste,
il est fort, il est tenace, c'est sûr il y arrivera,
à construire avant le froid,
pour les poulettes ravies
un palace ou  un paradis .

 

14nov (3)

 15 novembre.............................................

La compagnie de nos poulettes pourrait suffire à notre bonheur....
mais non, il nous faut plus.........dans la vie,  après un dur labeur,
le bonheur, c'est aussi de s'asseoir et de se régaler,
pour cela, rien de compliqué,
un petit tour au garde manger............
Le plus dûr c'est de décider,
lequel de ces magnifiques trophés
je vais bien pouvoir cuisiner.
Je réfléchis, j'observe, j'hésite...pour enfin me décider,
c'est ce potiron que nous allons manger.
Il est rond, dodu et coloré,
c'est dit....il finira sa vie en velouté.
Mon amoureux et moi, l'un près de l'autre attablés,
tout à l'heure, nous allons nous régaler.
Nous penserons, émus, à cette belle journée,
où nous avons été bien occupés,
mon amoureux à bricoler au poulailler
et moi, à observer et à guider nos magnifiques gallinacées

14-citrouille (3)

14-citrouille (5)Avoir des poulettes, c'est bien pratique.
A partir de maintenant, c'est dit,
nous allons tout partager.
Du potiron nous avons mangé,
les épluchures je vais leur porter...
d'ailleurs, elles y ont goûté
et il me semble qu'elle ont aimé.

15nov-petit déjeuner (8)

Mais pour l'instant, les poulettes ont d'autres priorités.
Un distributeur d'eau je viens de leur porter...
et je peux dire, elles ont adoré.
Hier, c'est dans un saladier que l'eau leur était proposée
et il me semble qu'elles n'ont pas aimé.
Sans doute la peur de se noyer.....
Sans le vouloir,  fichtre, elles auraient pu se déshydrater.
Une erreur bien vite réparée....................
ouf,c'était moins une....je n'aurais pas aimé...
trouver nos poules désséchées.

15nov-petit déjeuner (9)

16 novembre.............................................
chaque matin, le jour se lève,
chaque soir, le jour s'éteint.
Nous n'y pouvons rien et nous le vivons bien.
chez nous, il n'y a jamais de verres à moitié vides
mais des verres à moitié pleins.......
Et puisque le positif attire le positif...
je suis POSITIVE.
Dans la tourmente des saisons,
je regarde mais ne retiens de toute façon,
que le meilleur.....
car, c'est ma façon d'attendre l'heure
que vienne à nouveau le bonheur
de semer, de planter, de récolter,
et ça ne saurait tarder,
juste quelques mois à patienter...............

En attendant que vienne cette heure,
le potager lutte et lutte encore,
pour garder la verdure
qui lui reste encore.

15-potager (3)

Pour l'instant, les 0° nous avons frôlé,
pas suffisant pour tout brûler....
mais je le sais, ça ne peux pas durer,
bientôt, le potager
sera couleur marron, marron foncé...
Il faudra bien l'accepter,
Mais, tant qu'il reste du vert au potager,
il est encore possible de le présenter,
bientôt, le jardin ne sera plus photographié,
pendant l'hiver, sa nudité
ne serait plus correcte à présenter.

pour voir notre potager vert et marron, marron foncé,
à mi novembre de cette année,
il faut tout simplement CLIQUER ,
et d'autres photos vont arriver.....

15-potager (23)

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7
17 novembre.................................
Depuis quelques jours, le soleil illumine nos vies,
mon amoureux et moi, ne faisant aucun sport en salle
ou collectif avons décidé d'entretenir nos muscles........
Trop court pour s'inscrire quelque part......il faut faire
avec les moyens du bord.....voyons, voyons...
qu'avons nous comme matériel.....
brouette, pelle, rateau, marteau piqueur.....
ça devrait faire l'affaire,
reste plus qu'à trouver ou le faire...
Trouvé...
près de notre poulailler, le sol en vieil enrobé
est moche et abimé....nous allons le casser....
ça c'est du sport....et après, nos poulettes
auront plus de douceur pour poser 
leurs petites pattes délicates.

15nov2012-poulailler (13)

Dans la bonne humeur, le marteau piqueur, porté par
les bras encore musclés de mon amoureux,
éclate le sol vieux et piteux.
Moi, je récupère les gravats
et morceau après morceau,
je balance comme une jeunette...
 dans  la brouette.
Lorsqu'elle est pleine,
Je la roule sur 20 ou 30 mètres
puis je la vide pour faire place nette.
Le soleil brille, nous sommes deux.....
et comme deux jeunes amoureux,
nous rions, nous travaillons,
le soleil brille............nous sommes heureux.

16nov-poulailler (11)

Nos muscles ne crient pas trop,
nos gestes sont justes et calculés...
pour casser, décoller, évacuer....
plus de 5 tonnes de gravats et graviers.
Du sport, c'est sûr il en faut....mais pas trop.....
deux fois 6 heures de boulot..
et hop, le tour est joué,
les outils sont rangés,
nous rentrons heureux mais un feu fatigués
fiers de nous mêmes,
nous avons bien travaillé
maintenant, il faut nous "remonter"................

16nov-poulailler (4)

Après l'effort, le réconfort...
mon amoureux et moi allons goûter
à la potion magique des sportifs fatigués.
Po
ur la première fois, nous allons déguster
les framboises à l'eau de vie
que le 5 juillet dernier je mis...
en bocaux juste pour essayer...
fruits à l'eau de vie (1)

Après les fraises à l'eau de vie
que nous avions déjà goûté et qui nous avaient ravis,
c'est le tour des framboises
et nous sommes conquis.

16-framboises à l'eau de vie (2)

16-framboises à l'eau de vie (1)

Ce nectar est un délice.
quelques gorgées suffisent......
pour redonner pêche et énergie.
Mon amoureux et moi, serions prêts à repartir
encore creuser , évacuer, transporter...
mais à bien y regarder,
la raison l'emporte sur l'envie...
et puis, le soleil est parti....
la journée est finie,
il est temps de profiter
de notre vieux canapé,
nous l'avons bien mérité.


18 novembre............................................

aujourd'hui, la seule culture, la seule activité,
c'est de cultiver l'amitié
mais, avant de tout préparer,
je dois noter dans mon calendrier
la première sortie, hier,  des poulettes hors du poulailler,
dans la cour personnelle qui leur est dédiée...

17nov-1ère sortie des poules (11)

Je pense qu'elles ont bien aimé,
mettre le bec hors du poulailler,
s'ébattre et déployer les ailes
et là elles m'ont épatée.....
tel un deltaplane, une par une, elles ont volé
prenant leur élan avant de monter,
Un beau balai de poules enchantées.

mais......il reste quelque chose à améliorer...........

17nov-1ère sortie des poules (10)

elles sont effarouchées par la route à proximité.
Chaque voiture qui passe à grande vitesse
pourrait leur donner du stress........
Une solution il faudra trouver
un coupe bruit il faudra installer........
nous avons déjà quelques idées.

19 novembre.....................................
la pluie est revenue, les feuilles tombent, tombent...
les jours se suivent et ne se ressemblent pas....
avant la pluie, le spectacle était pourtant là.
le liquidambar chaque jour virait de plus en plus
du rouge au jaune.......et déposait un tapis coloré
que je m'empressais de déplacer vers le potager.

19-tombent les feuilles (1)

19-tombent les feuilles (5)

17-liquidambar- (1)

17-liquidambar (7)

et les fleurs.....bien sûr, il y en avait moins qu'en été
mais quand même, à bien y regarder....il y en a encore....
mes photos sont du 17 novembre......CLIQUER
Plus de 40 variété encore présentes
près et dans mon potager.

17novembre-fleurs de mon jardin (17)

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7

 20 novembre.............................................

Une des plus belles "fleurs" de mon jardin.....
blanche, bien serrée, bien ronde, du soir au matin...
Pour rester belle et bien blanche, elle joue à cache-cache
sous les feuilles vertes, avec panache,
elle grossit, grossit......
Elle sait qu'en fonction de son tour de taille,
elle sera ou pas.........choisie
Mais avant ça, se sachant si belle, déjà elle sourit
en pensant qu'elle restera éternellement belle et fraiche,
sur la photo que, elle en est sûre, si elle est choisit,
on fera d'elle pour que jamais on ne l'oublie
cette "fleur",  hier soir, je l'ai choisie,
je l'ai cueillie....
la photo est réussie,
"fleurs"choux fleurs, vous resterez belles pour la vie

19-choux fleurs (1)

19-choux fleurs (5)
dans le chou fleur, il n'y a rien à jetter alors...
vite, les feuilles au poulailler
et les poules vont se régaler

20nov-feuilles de choux fleurs (8)

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7

21 novembre...............................

le temps agréable donne des ailes.
Les travaux continuent pour lui et elle,
l'amoureux et la potagère......

20nove2012 (4)En bonne compagnie et le geste précis,
j'approche les planches et mon amoureux fixe, fixe......
sous l'oeil interdit
des poulettes qui essaient de comprendre
à quoi peut servir
tout ce matériel qui les envahit......

20nove2012 (5)

Les poules ne sont pas farouches.
Elles savent que c'est pour elles,
pour leur confort et pour leur bien être
que l'amoureux et la potagère
travaillent tant,
dans la joie et la bonne humeur...
Et puis, elles n'ont pas que ça à faire
de surveiller si c'est droit ou de travers...
Il faut finir de se régaler
des feuilles de choux qui restent à manger....

20nove2012 (23)

Chaque jour, la potagère change de mets...
d'ailleurs, elle vient de passer avec un panier
rempli de feuilles vertes et belles.
Elle a dit à l'amoureux que c'était de l'oseille.......
C'est sur, les poulettes....on aura de l'oseille..
Allez, on parie....

mais, vous allez voir les filles...
Elle dit qu'elle nous aime
mais nous, nous n'aurons que les restes....
Il faudra bien faire avec...

20-oseille (4)

22 novembre...............................................

Les feuilles d'automne,
emportées par le vent.....
en rondes monotones
tombent en tourbillonnant....


un bien beau spectacle sous le liquidambar
un bien beau manteau que je ramasse en chantant
en pensant
au beau manteau coloré que je vais étaler
sur le potager

21-liquidambar (1)

 

21-liquidambar (2)

Tout en ramassant les feuilles dorées,
mon oeil traine et se pose à côté,
en découvrant éblouie,
une fleur de chèvrefeuille épanouie.
Quelle merveille , ce n'est plus la saison
et pourtant, elle est là , il y a une raison.....

21-chevrefeuille (1)

Je réfléchis, je songe....et je trouve la réponse.
Le chèvrefeuille veut de la compagnie...
ni une ni deux, je réagis....
3 branchettes je prélève
je coupe, je pique.....
au printemps, le chèvrefeuille
aura fait des petits...

21-chevrefeuille (2)

Une potagère en automne-hiver,
il faut quand même que ça touche la terre.
Le jardin étant trop froid et trop humide,
c'est dans ma vieille serre que c'est possible.
Les boutures se suivent....
chèvrefeuille ici.....

21-chevrefeuille (3)
artichauts là..... 

16-boutures serre (6)
Vive les boites et la récup,
moins au froid seront mes plantules

16-boutures serre (7)
Thym pour le rhume

16-boutures serre (8)
rosiers blancs, roses, jaunes....
choisya ternata ou orangers du Mexique

16-boutures serre (9)
et encore des rosiers,
un besoin irrépressible,
ils ont été si beaux cet été,
que je ne peux m'empêcher de les multiplier.

16-boutures serre (11)et pour finir, le plus facile,
il suffit de planter et ça racine,
des délosperma ou pourpier
pour des fleurs tout l'été.
Cet hiver, ma vieille serre ne va pas s'ennuyer,
la potagère non plus, c'est le but car....
même si elle vit avec un amoureux charmant et présent,
pour l'instant, il pense et réfléchit....
au prochain chantier qu'il va commencer
pour améliorer notre cadre de vie .....
j'ai cru comprendre que dans son projet...
pour la ènième fois, mon fil à linge était de trop,
c'est à sa place qu'il veut  dégourdir
son esprit créatif................
et je crains fort que mon figuier
n'en soit quelque peu ébranché

16-boutures serre (12)

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7 

23 novembre............................................
Un des chantiers en cours s'achève.....pour l'instant.
Des planches coupent des vents dominants
notre poulailler et ses poulettes .
Pas de limites, tout peut se faire,
Quand on a un amoureux bricoleur,
c'est le bonheur

21nov( (4)
Nos poulettes sont toujours impeccables...
pas une plume ne se déplace..
elles picorent sans s'inquiéter
de l'image qu'elles peuvent donner.

21nov( (9)
Entre deux chantiers, pour avoir l'esprit clair et bien penser,
rien ne vaut de déguster les légumes du potager.
Du pot au feu est cuisiné
Ah oui, on va se régaler

1-pot au feu (1)
Même le jus il faut utiliser,
tout est bon , rien à jeter...
en potage c'est bien pensé,
avec des étoiles, c'est terminé,
on peut enfin déguster.

1-pot au feu soupe (1)

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7

24 octobre...............................................

Le mois dernier, le 12 octobre, dans la douceur du souvenir
du repas à la table de Désireless,
je me lançais dans le vinaigre de figues
12-vinaigre de figues (3)

cela fait maintenant 40 jours,
que la préparation repose pour...
je l'espère le meilleur...
en tout cas est venue l'heure
de filtrer, de chauffer et d'embouteiller....
c'est chose faite, dans de jolies et grandes bouteilles.
Avant de le chauffer, j'ai goûté...
du nectar, du fumet...
maintenant qu'il a chauffé,
à chaud je l'ai embouteillé...
Hors de question de se brûler
alors, je n'ai pas encore goûté,
ce sera pour plus tard,
aujourd'hui, demain ou en mars,
peu importe...le résultat est là...
j'ai essayé, j'ai aimé...
le bonheur est dans le pré......

23-vinaigre de figues (3)

23-vinaigre de figues (4)

23-vinaigre de figues (9)

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7

25 novembre...............................

Mon enfance est loin mais elle ne s'est pas envolée...
Les meilleurs souvenirs j'en ai gardé
et en particuliers, le bonheur de déguster
des pépins de courges grillés
dans le four de la cuisinière à bois,
où les pépins grillaient parfois
pour nous régaler ,
moi et mes soeurettes adorées

24-pépins potimarrons (1)
Pour ce faire, les pépins il faut sécher...
au plus vite si possible
car ils ne doivent pas moisir..
Sur un radiateur je les dispose tout simplement,
dans un torchon pour un temps,
avant de les ranger
dans le but de les manger

25-pépins potimarron
Le soir, la nuit tombée,
il fait bon près de la cheminée...
Il est temps de se régaler.
Dans un papier alu ou autre récipient
 près des braises je dispose consciencieusement
une poignée de pépins....
et je surveille , c'est malin..
avant de retirer tout dorés
les pépins maintenant grillés.
Bien sûr lorsque l'on n'a pas de cheminée,
les pépins peuvent griller,
dans un four, le grill allumé.

14-feu cheminée
Un couteau à la main,
j'ouvre le pépin
et je déguste le grain
croquant et parfumé
Un délice raffiné.

24-pépins de courge (1)
Après une soirée,
que des coques à jeter.....
il n'y a plus rien à manger...
Peu importe, on recommencera
d'autres pépins il y aura,
demain..
ou après demain

24-pépins de courge (2)

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7

26 novembre.................................

aujourd'hui, point de culture potagère
mais culture quand même......
mon amoureux et moi, en cette belle journée,
nous cultivons l'amitié.
Pas besoin d'outils, de graines ou de terre,
un seul ingrédient est nécessaire...
L'Amour et tout pourra se faire.

25nov2012 (1)
déco de table sommaire,
pour un après-midi  débonnaire

25nov2012 (4)pots de confitures élégamment ficelés
d'un lien approprié,
ficelles baker twine coeurdartichaut
 
feuilles d'ananas et petits bocaux....

25nov2012 (11)

Il ne manque plus qu'une chose,
l'indispensable, l'apothéose....
On ne cultive pas l'amitié sans invités...
Ca sonne....ça y est ils sont arrivés.
Du bonheur à partager.

25nov2012 (12)

Mes invités je les aime depuis toujours,
ma maman, mes soeurettes adorées et leurs époux..
ils sont mes racines et mon équilibre,
je les aime, un point c'est tout.
En vrai, maintenant je vais pouvoir leur faire goûter
mes créations de l'été,
confitures et framboises à l'eau de vie,
une envie pour l'instant non assouvie.
Ensemble, nous avons rigolé
Ensemble, nous nous sommes régalés
des bonheurs partagés.

24-framboises à l'eau de vie (2)

Deux de mes soeurettes manquent aujourd'hui,
mon frère aussi.....
 ça n'est que partie remise...
A quand vous voulez, à quand vous pourrez,
votre place vous attend et vous le savez

24-framboises à l'eau de vie (3)

Vive la vie et vive la famille,
cultiver l'amitié,
c'est la plus belle des cultures
et nous, on aime cultiver,
le potager et l'amitié.....

24-framboises à l'eau de vie (5)

belle citrouille 7belle citrouille 7belle citrouille 7
27 novembre..........................................
Mon potager est généreux..
printemps, été....automne, peu lui importe,
il donne, il donne...et je récolte,
même encore.....il est merveilleux.
Récolter, c'est bien mais partager c'est mieux.
De cette belle salade, scarole et frisée,
je ne montre que la moitié.......
l'autre moitié, je l'ai donnée.....
J'ai gardé les feuilles blanches et dorées
et les vertes, bien chlorophyllées,
je les ai données...........
à mes gallinacées 

26-frisée et scarole(1)

pour les jours à venir, la météo prévoit
du froid, du froid, du froid.......
Il ne faut pas trainer
et tout de suite couper
les derniers choux qui pourraient geler

26-choux fleurs et brocolis (4)

choux fleurs et brocolis sont alors choisis...
le froid est leur ennemi.
pas besoin de poser la question,
le gel ou la cuisson....
 je sais que l'amour qui nous lie
nous, nos choux fleurs et nos brocolis
me fait prendre la bonne décision...

26-choux fleurs et brocolis (1)

ce sera la cuisson...
mais, il est hors de question......
qu'ils finissent noyés...
il faut à tout prix respecter leur beauté.
Il faut trouver une autre solution
et c'est à la vapeur qu'ils finiront..
miam, miam, jusqu'au bout ils nous combleront

26-choux fleurs et brocolis (2)

Comme pour la salade, il faut partager,
je garde le blanc et le vert foncé....
les fleurs  et les bouquets....
et les feuilles longues et effilées,
je cours les porter....au poulailler

26nov-fête de choux (23)

Pas de doute, j'ai fait le bon choix...
les poules adorent et je crois...
que mon choix a été le bon...
des fleurs et des bouquets même ronds
elles n'auraient pas aimé,
c'est sûr, elles n'y auraient même pas touché.

26nov-fête de choux (15)

Ainsi, l'histoire finit bien
l'amoureux et la potagère se sont régalés,
Les poules sont rassasiées
et les choux ont fait ce qui leur était demandé,
pousser, être beaux et régaler
la maisonnée et le poulailler.

28 novembre..........................

tous les jours je regarde ennuyée
mon magnifique panier
de maïs fraise destiné
à être égrené ........
mais voilà, malgré mes grandes mains
ma force et mon entrain,
difficile de détacher les grains....
J'investis donc dans un machine diabolique
dans l'espoir de résoudre mon problème atypique...
Je dispose un épi......
je bloque mon énergie .....
je commence à tourner la manivelle
Merveille des merveilles,
les grains s'envolent et voltigent.
Une pluie de grains de maïs,
il y en a partout mais tant pis..
je ferai mieux pour les prochains épis

28-égreneuse à maïs

les grains sont petits,
pointus et jolis.
je les dispose dans un bocal
trouvé, c'est banal....
sur internet... c'est ballot..
chez coeurdartichaut

28-maïs fraise - (3)Pour l'instant, ayant trouvé l'idée,
réussi à maitriser
la machine à égrener,
je ne fais que quelques épis.
Rien ne sert de tout égrener,
mes maïs sont si beaux dans mon panier

28-maïs fraise (10)

mais le but d'un grain de maïs fraise,
c'est un jour de devenir obèse.
Gonfler, éclater, pour régaler..
c'est son but, sa volonté.
Pour cela, il doit se faire déposer
dans la poele préalablement chauffée..
Tout l'été, je les ai tellement aimés,
mes maïs colorés,
Maintenant qu'ils sont secs et ramassés,
rien de plus facile que de les contenter.
Et hop, un peu d'huile dans la poêle
puis semis de grains, juste un voile...
pan, pan....les grains volent puis éclatent,
un très joli spectacle.

28-maïs fraise - (8)

Le grain rouge on ne reconnait plus.
Sa magnifique robe  a disparu
son coeur blanc est apparu
et oui, pour les maïs c'est entendu,
qu'il soit rouge, blanc, jaune ou autrement,
c'est du pareil au même évidemment.
lorsqu'il éclate, il devient blanc très joliment

28-maïs fraise - (2)

 29 novembre..........................................

Manteau sur le dos, il ne fait pas chaud...
comme tous les jours, un petit détour
par le potager, c'est obligé........
il faut trouver, qui aujourd'hui sera mangé....
Céléri rave......ce sera ça...
Ah bon, vous n'aimez pas.......
et bien moi et mon amoureux, tous les deux,
on aime ça et on ne s'en prive pas.

28-céléri rave (2)

Quelle belle bosse tu as......
c'est parfait et tu comprendras,
très cher céléri rave ou pas..
qu'aujourd'hui, c'est toi qui est choisi
tu as gagné le premier prix.

28-céléri rave (3)

Mais, plus dur que je ne croyais
d'arracher ce beau boulet.
J'ai beau tirer de toutes mes forces,
seules les feuilles j'emporte
et le céléri ne bouge pas, qu'importe,
il me faut les grands moyens, voire la force
couper les racines, il faut bien que je sorte
ce magnifique céléri
quelque peu dégarni
Ainsi va la vie, monsieur le céléri.

28-céléri rave (4)

Et voilà, j'ai gagné la partie,
des efforts  mais un beau céléri
Sois heureux, tu seras bientôt cuit,
à la vapeur, c'est mieux, je te le dis.

28-céléri rave (6)

Et comme d'habitude, tout le monde est heureux,
la potagère , son amoureux,
et les poules .....
elles accourent.........
heureuses de becqueter avec amour,
c
e mets si généreux

28nov2012-poules et céléri rave (15)

Encore une histoire qui finit bien,
chez nous, on est heureux d'un rien,
le bonheur est dans les petites choses du quotidien,
on aime, on profite, on est bien..d'un rien.

 30 novembre .......................................

Aujourd'hui, NOVEMBRE est encore là
Il prépare sa valise, il s'en va...
son voyage une année durera..
Demain, il part, je l'espère vers là bas...
où brille l'éternel soleil
et l'année prochaine, oh merveille,
de la bonne énergie il rapportera,
il nous en inondera
et nous, on appréciera.

29-figuier (3)

 Parler de, glorifier, raconter.....
sur le thème du potager,
c'est facile presque toute l'année....
mais je dois dire qu'en parler
tous les jours, du 1er au 30
de ce mois de novembre,
je suis fière d'y être arrivée..

29-artichauts

Le potager s'endort,
il n'y a plus grand chose à ramasser..
mais chaque jour,  j'ai  encore trouvé,
des idées pour en parler.
Il m'inspire mon potager,
Grâce à lui, je peux causer
qu'il soit ou non au mieux de sa forme
j'ai toujours quelque chose à raconter...
quoi que...en novembre, j'ai dû aussi parler
des poulettes et du poulailler,
de la nature, des feuilles tombées...
sans oublier le principal,
de mon amoureux....c'est primordial

29-framboisiers
Demain, DECEMBRE sera là,
aujourd'hui, NOVEMBRE tu es encore là...
pour cette dernière journée, rions ensemble,
car même si tu pars, NOVEMBRE,
il ne faut pas pleurer...
dans un an tu reviendras
et en attendant, tu verras,
du potager, des poules et du poulailler
 on s'occupera, mon amoureux et moi..
et quand tu reviendras,
les bras grands ouverts on t'accueillera.

29-figuier (2)

et pour que tu puisses partir en beauté,
NOVEMBRE,
pour toi je viens de cueillir,
la dernière rose "centenaire de Lourdes" encore fleurie
il fait froid et pourtant,
elle est là et t'attend...
Un miracle pourquoi pas...
il faut le  voir pour le croire,
je vois et j'y crois.....

30-centenaire de lourdes (1)

 


Commentaires sur NOVEMBRE moins de potager mais toujours des aventures

    Il a l'air bien vieux effectivement.Avez vous pensé à lui donner une succession?. Le mien n'a que trois ans aussi je fouille les bois mais cette année il n'y a pas grand chose.Elles sont pour la plupart très petites suite à la secheresse (en Bretagne un comble). A l'inverse des autres années ce sont les ceps qui sont en abondance. Comment cuisinez vous ces magnifiques chataignes ?...

    Posté par legio, 01 novembre 2012 à 13:53 | | Répondre
  • les chataignes dans la cheminée , miam miam!!!!

    Posté par collad, 01 novembre 2012 à 16:10 | | Répondre
  • VIEUX CHATAIGNIER

    Non, je n'ai pas de successeur pour mon vieux chataignier mais malgré son grand âge, je pense qu'il va tenir encore bien des années. Un chataignier, c'est étonnant.
    J'en connais qui paraissent presque morts et des jeunes branches poussent encore
    autour du vieux tronc. En souvenir de mon enfance, je cuisine les chataignes la plupart du temps cuites dans de l'eau après avoir enlevé la peau marron. On m'a dit également que c'était excellent cuit au four 220° après avoir ciselé la peau ou bien,
    on peut les griller dans une poele ou dans la cheminée. J'en ai déjà cuisiné enveloppées dans des papillotes en papier alu, dans la cheminée .....reste plus qu'à choisir. J'ai également d'excellents souvenirs d'enfance avec des chataignes cuites à l'eau, épluchées puis écrasées avec du chocolat, le tout présenté en gâteau style bûche. Beaucoup de travail pour l'épluchage.......je n'ai pas trouvé de méthode exceptionnelle pour éplucher les chataignes.

    Posté par Brigitte, 01 novembre 2012 à 21:58 | | Répondre
  • Hum

    Que c'est bon les chataignes! Vous penserez à moi en les mangeant? Bisous soeurette.

    Posté par francoise, 02 novembre 2012 à 04:54 | | Répondre
  • Ici il nous manque un chataignier, mais il faut qu'on regarde s'il se plairai dans le Verger. Meme en foret il y en a peu donc pas certaine que lea terre soit adaptée

    Posté par barbibouille, 03 novembre 2012 à 20:58 | | Répondre
  • Bravo

    Je suis admirative, ton amoureux est fort, très fort, professionnel, très professionnel!

    Posté par francoise, 04 novembre 2012 à 04:12 | | Répondre
  • Rire

    Je découvre en même temps l'épisode de la mangrove, celui du portail pour y accéder, et puis... celui de l'eau de vie de fraises...!!!
    Photos superbes d'un magnifique endroit. Photos d'un amoureux admirable et tellement fort, oui un professionnel de haut niveau !
    Tes commentaires sont tellement beaux, poétiques, tendres, et tellement drôles en même temps que j'ai vraiment beaucoup ri !!! MERCI pour ce délicieux partage qui monte à la tête et rend quasiment euphorique même sans goûter à l'eau de vie !!!
    Bisous soeurette adorée et bisous à ton merveilleux amoureux que j'adore aussi♥

    Posté par marie-claude, 04 novembre 2012 à 12:03 | | Répondre
  • J'en voudrais bien moi aussi un petit remontant! C'est pour quand l'exportation? Bisous soeurette et bisous à ton amoureux.

    Posté par francoise, 04 novembre 2012 à 19:09 | | Répondre
  • j'adore comme tu parles de ton compagnon en le nommant mon amoureux ^^
    C'est tellement rare cette façon de nommer son mari ou l'être qui partage sa vie

    Et bien ton amoureux est comme le mien ♥!!

    Il ne compte pas sa peine physique et la dépense sans compter
    le mien est parfois perclus de rhumatismes
    je lui montrerai vos travaux , votre environnement je suis sûre qu'il va les apprécier

    (c'est marrant tu as eu la même idée que moi pour les smileys poules )

    bonne journée et

    bises du Narbonnais ^^

    Andréa*

    Posté par Andréa, 08 novembre 2012 à 10:53 | | Répondre
  • MERCI Andréa

    MERCI Andréa pour ce gentil commentaire et MERCI d'aimer la façon dont je parle de mon amoureux de mari , c'est sincère. Et si ton amoureux est comme le mien, c'est encore un élément qui nous rapproche. J'aime ton blog dont pour l'instant, je n'ai pas encore lu tous les détails (il y en a tellement mais aussi intéressants les uns que les autres) Je suis tombée sous le charme des bergers et de l'Ariège (en octobre 2011, nous y avons passé une semaine en camping car et nous avons
    fait de magnifiques randonnées). Un souvenir inoubliable car l'automne 2011 était MAGNIFIQUE...températures, couleurs des arbres....alors, être en Ariège à ce moment là, c'était magique. Concernant les smileys poules, en fait, c'est en cherchant (gif poulailler) sur le net que j'ai trouvé ton blog alors, si en plus nous avons choisi les mêmes.....il y a peut-être de l'amitié dans l'air. Merci encore et à bientôt

    Posté par Brigitte, 08 novembre 2012 à 11:46 | | Répondre
  • Picoti, Picota

    Coucou soeurette, Tu pourras dire à tes gentilles poulettes qu'elles sont tombées dans une bonne maison, rien ne leur manquera, quant à leur habitation, au moins un 4 étoiles. Trop mignon ton article, j'adore, j'adore .... Merci pour cette bonne humeur quotidienne que tu nous fais partager. A bientôt. Gros gros bisous à toi et à ton amoureux.

    Posté par Marie Thé, 14 novembre 2012 à 14:41 | | Répondre
  • Chères poules

    La vie est tellement surprenante, un jour vous débarquez vous ne savez pas trop où... Bien moi je sais et je vais vous raconter...
    La potagère et son amoureux ont mis tout leur coeur pour vous construire ce bel abri, ils ont pensé à la couleur, à l'esthétique, en quelques mots, à votre bonheur. Et croyez-moi, mieux, vous n'auriez pas pu trouver. Ils vous nourriront chaque jour de légumes de leur potager, vous observeront avec amour parce que c'est dit et c'est fait, vous faites partie de leur famille. Jour après jour vous découvrirez leurs talents créatifs, vous en resterez muettes les poules parce que vous aurez du mal à suivre leur rythme. Vous voilà dans un 4 étoiles, sans loyer, juste un troc tout à fait loyal, pondre les plus beaux oeufs et caqueter à souhait. Alors soyez heureuses chères poules, vous êtes des privilégiées, prenez-en conscience. Belle vie et beaux oeufs!

    Posté par francoise, 15 novembre 2012 à 16:04 | | Répondre
  • MERCI mes soeurettes

    MERCI mes soeurettes pour ces très beaux commentaires. Vous êtes merveilleuses, je vous aime

    Posté par brigitte, 15 novembre 2012 à 17:08 | | Répondre
  • Figues

    Je ne peux m'empecher d'admirer ce beau vinaigre de figues, quelle belle couleur et quelles belles bouteilles. J'aimerais pouvoir tendre la main et en "saisir" une bouteille, j'ai honte. Felicitations pour ce beau travail. Nicole

    Posté par Nicole, 24 novembre 2012 à 15:50 | | Répondre
  • vinaigre

    MERCI Nicole pour ce commentaire. Mon vinaigre de figue est très bon. Il est doux et merveilleux. J'en ai mis sur de la salade et j'ai beaucoup aimé. Dommage que nous habitions si loin.

    Posté par brigitte, 24 novembre 2012 à 18:17 | | Répondre
  • Comme Nicole

    J'allais dire exactement la même chose que Nicole! Je savais que les poules étaient chanceuses juste parce qu'elles vous avaient rencontrés mais là j'en reste muette: quelle belle cour leur a fait ton amoureux!!! Je continue à me régaler avec tes récits au quotidien, un vrai bonheur! Bisous soeurette adorée.

    Posté par Francoise, 24 novembre 2012 à 19:07 | | Répondre
  • la cour au poules

    Merci soeurette. Tu sais reconnaitre le beau travail mais pour cette fois, ça a été un travail en équipe. Mon amoureux et moi, chacun à son poste, une belle entente , un vrai bonheur sous le soleil d'automne.

    Posté par brigitte, 24 novembre 2012 à 19:27 | | Répondre
  • Merci soeurette, Ton accueil d'hier comme à chaque fois d'ailleurs était des plus chaleureux, que du BONHEUR pour les coeurs, de se retrouver en famille, un régal pour les yeux, pour les papilles, c'est bon pour le moral. Ravie d'avoir pu découvrir tes poules et leur univers construit avec beaucoup d'amour et de complicité avec ton amoureux. Maintenant nous attendons l'arrivée du premier oeuf ... Mille mercis Bisous

    Posté par Marie Thé, 26 novembre 2012 à 10:03 | | Répondre
  • hier

    Quand je te lis et découvre la magnifique table préparée pour tes invités (Maman me l'avait décrite ce matin : elle l'avait bien observée !!!), les adorables bocaux que ton grand coeur a eu envie de partager, je suis aux anges et me réjouis déjà de ma prochaine visite chez toi, ou plutôt chez vous, ton amoureux et toi ! Bien sûr j'aurais aimé être avec vous hier, mais ainsi va la vie, et de mon côté j'étais bien aussi, je me suis bien amusée, et j'ai bien ri : un spectacle qui m'a enchantée, moins enchanté était toutefois mon fils adoré... Histoire de génération certainement.... J'étais souvent en pensée avec vous, je vois que nous les absents nous étions aussi dans vos pensées, ah que c'est beau la famille et l'Amour !!! Bisous bisous♥

    Posté par marie-claude, 26 novembre 2012 à 21:26 | | Répondre
  • Vive la famille!

    Même si je n'ai pas été invitée au goûter familial, j'en ai savouré le récit!
    Magnifique table et comme je vous aime toi et ton amoureux et que je sais que c'est réciproque, je recevrai certainement une invitation la prochaine fois! Bisous soeurette.

    Posté par Francoise, 28 novembre 2012 à 00:36 | | Répondre
Nouveau commentaire