<$BlogMenu$>
09 mai 2014

9 MAI - J'ai pleine conscience que je suis une privilégiée....

9 MAI................................................

"J'ai pleine conscience que je suis une privilégiée..."

Bon, c’est classé....
maintenant que les courges sont triées….
le ménage n’est pas pour autant terminé.
Il reste encore dans le garde manger
les restes des récoltes de l’été passé.
Des chayottes très bien conservées
dont personne ne veut alors, il faut trancher.

8-chayottes et pommes de terre jetées (3)

Elles ont tellement donné
qu’il nous a été impossible de tout consommer…
La chayotte ne fait pas partie de nos habitudes pour manger
alors même lorsque j’ai voulu en donner…
mon offre  a souvent été déclinée…
Non merci….on a autre chose à cuisiner.

2-chayottes (13)

Bien sûr, j’aurais pu en utiliser pour replanter…
mais voilà, l’hiver a été si doux pour mon potager
que les vieux pieds ne demandent qu’à repousser.
Quant aux poules du poulailler…

01-feuilles de chayottes au poulailler (1)

Elles mangent les feuilles mais le fruit doit être cuisiné..
pour qu’elles daignent y plonger leur bec acéré…
et j’ai tant de bonnes choses à leur donner…
feuilles de salades, de choux et d’herbes variées…
résultat….je viens de les jeter.

8-chayottes et pommes de terre jetées (3)

Elles enrichiront la terre c’est déjà ça de gagné.

Après ça, le garde manger n’est toujours pas vidé….
il y reste les pommes de terre de différentes variétés...

6-pommes de terre triées (4)

qui ont besoin d’être un peu toilettées.
de beaux germes à enlever
et hop, de merveilleuses pommes de terre parfois un peu fripées...

6-pommes de terre triées (2)

6-pommes de terre triées (6)

en attendant que les nouvelles soient arrivées….
ça ne sera pas avant fin août, il faudra patienter…
Nous aimons les pommes de terre même âgées
elle sont goûteuses et leur goût est plus concentré.

7-restes (1)

Difficile de calculer
l’exacte dose de ce qui va être consommé…
dommage qu’il n’y ait pas eu plus d’amateurs à qui donner…
peu importe la richesse du sol n’en sera qu’ augmentée…
la boucle peut être bouclée…
cette merveilleuse terre qui a su tant donner
reprend en petite dose ce qu’elle a fait pousser.

8-chayottes et pommes de terre jetées (1)

La terre si elle n'est pas agressée
transforme en richesse tout ce qu'elle a touché.
MERCI ma terre de nous nourrir toute l’année..
De tes efforts de l'an dernier,
il reste encore tant de bonnes choses à déguster...

7-restes (2)

La terre est une richesse, un trésor inestimable à portée
MERCI la vie de me l’avoir donnée…...
MERCI de m’avoir gardé les yeux grands ouverts sur ce cadeau surdimensionné
me donnant pleine conscience  du fait que je suis une privilégiée…
j’ai en permanence de la terre sous mes pieds…..

10-galoches (3)

où que je regarde, elle est à mes côtés..
même dans un  pot elle a la capacité de faire pousser...

17-pomme de terre mira (2)

P1150636

la vie, sans la terre peut difficilement exister…
même les maisons dessus y sont posées.

vive la terre et tout ce qu’elle peut nous donner
A bientôt et très belle journée
à vous en particulier
et au monde entier. 

Posté par passionpotager à 09:06 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires sur 9 MAI - J'ai pleine conscience que je suis une privilégiée....

    bonjour, dommage que je sois si loin (bourgogne) j'aurai bien essaye les chayottes, au grand dam de mes enfants j'adore essayer les anciens legumes et quand ça plait dans l'assiette j'en refais pour eviter l'uniformisation des goûts , question d'education mais je vous comprends c'est tellement agreable de planter semer et regarder la nature faire le reste ! bon jardinage à vous

    Posté par marie, 09 mai 2014 à 09:19 | | Répondre
  • Effectivement comme dit Marie c'est la distance qui m'emp^che de te débarrasser de tes chayottes.....Ceci dit bien sur quand on possède de la surface on a tendeance à en faire un peu trop surtout quand c'est une bonne année,mais même si on possède un petit terrain un balcon ou autre on peut se faire plaisir à cultiver c'est l'action qui compte et donner la vie à une graine et la voir évoluer..Je suis né en pleine ville et j'habitais un immeuble et pourtant j'ai connu la joie de faire pousser des lantilles dans une soucoupe. Il faut faire avec ce que l'on a et en profiter.Bonne journée

    Posté par légio, 09 mai 2014 à 11:37 | | Répondre
  • Ha Ha! Cest un cri de Douleur! Dire qu'il a fallut que j'achète deux chayotte pour planter, les pieds de l'an passé ont pourris pourtant il n'a pas fait froid.

    Posté par chantal, lelivre, 09 mai 2014 à 11:37 | | Répondre
  • Tu dois avoir mal au coeur de mettre tout cela au tas! il va falloir faire le bilan avant de planter, il n'y a pas de troc plantes par chez toi ?Surement que des gens aimeraient en planter. Je n' ai plus de courges ou courgettes à manger, mais j' en ai au congélateur, toutes cuisinées, c'est toujours ça,Les chayottes auraient peut-être aimé être cuisinées pour plus tard.
    ça me rend triste de voir ça, mais oui la terre va se délecter de si bons légumes. Bisous

    Posté par Morgan, 09 mai 2014 à 13:19 | | Répondre
  • Mais Morgan, pourquoi être triste. J'en ai donné, j'en ai mangé, j'en ai proposé à gauche à droite. Leur culture ne m'a demandé que très peu d'efforts, n'a rien demandé d'autre qu'un peu de terre qui resservira pendant x années pour replanter .....Pour leur culture, je n'ai rien dépensé . Tant pis pour ceux qui n'y ont pas goûté. Il y en aura encore cette année sans que je fasse plus d'efforts pour les faire pousser....la vie est ainsi faite que parfois l'humain préfère acheter des produits drogués plutôt que de profiter de produits bio en toute gratuité. Si la récolte est encore de qualité, j'en reproposerai ...le monde est en marche....j'en suis persuadée

    Posté par passionpotager, 09 mai 2014 à 13:45 | | Répondre
  • Je ne connais pas du tout ces plantes, ce sont des légumes ? Comment les cuisine-t-on ? à quoi ressemble le goût ?
    Leur forme est intrigante, j'aime tout ce qui sort un peu de l'ordinaire (s'il y a du goût évidemment!)

    Posté par Charlotte, 09 mai 2014 à 17:17 | | Répondre
  • Je ne connais pas la Chayotte, je viens d'aller voir sur le net pour en savoir un peu plus. A mon grand regret j'ai vu quelle réclame au moins six mois de chaleur ce qui est loin d'être le cas chez moi, sinon je t'aurais bien demandé quelques graines, en payant les frais (bon j'ai vu que le fruit n'a qu'une seule graine et de plus difficile a extraire mais je sais que tu aurais fait l'effort hihihihihihihi).

    Posté par yann, 09 mai 2014 à 21:46 | | Répondre
    • Yann, chez nous, je ne suis pas sûre qu'il y ait plus de soleil que chez vous. Habituellement (lorsqu'elles ne repoussent pas), je plante la chayotte en mai et je récolte avant les gelées en octobre au plus tard. Si tu veux essayer, donne moi ton adresse en message privé et je t'en enverrai avec mondial relay. Très belle journée Yann

      Posté par passionpotager, 10 mai 2014 à 09:30 | | Répondre
  • Bonjour bonjour, la prochaine fois pense à la Croix rouge, ils seront ravis d'avoir des denrées à donner aux gens dans le besoin
    Au passage bravo pour ton blog je l'ai découvert il y a quelques jours et je suis déjà revenue plein de fois !

    Posté par Cindy, 09 mai 2014 à 22:15 | | Répondre
  • Bonjour, chez moi, malgré l'hiver doux, les pieds ont pourri. Enfin, quand je dis hiver doux on a quand même eu une nuit à -7°c en Novembre mais ils étaient bien paillés. Est-ce cette température malgré la protection ou bien ais-je eu tort de laisser le paillage par la suite et c'est la pluie incessante qui les aura fait pourrir ? Pourrais-tu avoir la gentillesse d’expliquer comment tu les fais pousser ? Ça fait 5 ans que j'en cultive, en tâtonnant, car j'adore leur goût et qu'un légume frais en hiver et surtout en début de printemps est une bénédiction, mais mes résultats sont assez inégaux. D'avance merci. Bonne journée et merci de continuer à nous régaler de tes aventures potagères.

    Posté par Lolotte du lot, 10 mai 2014 à 07:15 | | Répondre
    • Bonjour lolotte. Difficile de donner le mode d'emploi car je ne fais rien de plus que de les mettre dans la terre puis de les laisser grimper sur un grillage. Là où elles sont plantées, c'est humide l'hiver et elles n'ont pas pourri. Je les ai juste recouvertes avec des feuilles tombées, du chêne en particulier. Là où elles poussent, c'est sur la clôture qui séparent le jardin de la route. Les voitures qui passent doivent les distraire.....elles ne peuvent jamais s'ennuyer, je ne vois que ça pour expliquer. Très belle journée Lolotte et à bientôt

      Posté par passionpotager, 11 mai 2014 à 09:36 | | Répondre
  • Merci quand même d'avoir pris le temps de me répondre. Je continuerais à tâtonner jusqu'à ce que j'ai chaque année une aussi belle récolte que la tienne . bonne journée à toi aussi.

    Posté par Lolotte du lot, 11 mai 2014 à 17:06 | | Répondre
Nouveau commentaire