<$BlogMenu$>
28 octobre 2014

28 OCTOBRE - ma vie pimentée....toute l'année

28 OCTOBRE...........................................

Alors que octobre va se terminer....
la récolte des poivrons n'est toujours pas terminée....

28-poivrons (3)

et même, je suis émerveillée par la vigueur de certains pieds...
j'ai l'impression qu'il n'ont pas été informés...
après l'automne, c'est l'hiver qui va arriver...
ils continuent à fleurir et à fructifier...

27-poivrons (4)

Toutes ces fleurs, ces fruits qui commencent à se former...
ces belles pousses en pleine santé....
je ne peux rester insensible à tant de bonne volonté...
si je ne fais rien, je sais ce qui va arriver....
tout va geler..

29-gelée (9)

Alors je prends la décision qui semble s'imposer....
je vais essayer de les sauver....
Pour cela, j'adapte plusieurs façons de procéder...
les boutures et la transplantation pour certains pieds...
Ce que j'aime en matière de potager, c'est expérimenter...
deux expériences qui vont se croiser...
multiplier par boutures au lieu de semer...
bouturer des variétés hybridées...
variétées que l'on ne peut que semer avec des graines achetées....
je commence par bouturer...
pour cela, couper des tronçons de tige avec une tête et un pied...

28-boutures poivrons (1)

le but d'une bouture c'est de pouvoir raciner...
et de devenir un nouveau pied.
Une bouture, ça peut bien réussir tout comme ça peut aussi râter...
peu importe, on verra bien dans quelques semaines ce que ça va donner...
les premières vont essayer de raciner
dans de l'eau...c'est la simplicité.

28-boutures poivrons

Pour les autres, il me faut du terreau pour les planter...
je n'en ai pas, il faudrait que je sorte en chercher...
sortir la voiture et démarrer....
et puis zut....je n'ai pas envie d'enlever mes galoches et de me pomponner...
je ferai sans en compensant par un peu de terre du potager...
allez, je sors ma plaque alvéolée...

27-poivrons (13)

c'est vite rempli, l'affaire est vite menée...

27-poivrons (14)

et les boutures aussitôt plantées...

28-boutures poivrons (2)

27-poivrons (15)

pour leur donner plus de chances de raciner...
il faut qu'elles commencent dans une atmosphère confinée....
Le plus dur c'est de garder l'humidité...juste dosée.
Sans cela, la pourriture pourrait vite s'installer...
réduisant à néant tous les efforts déployés.
Je mets donc un petit couvercle qui laisse passer la luminosité...
tout en gardant l'humidité...

27-poivrons (1)

Mes boutures seront hautement surveillées....
en espérant que des racines aient envie de se développer.

Pour les piments Gorria ou Espelette selon l'endroit où ils sont plantés...
là, je n'en ai que trois pieds...
Encore des piments verts qui n'arriveront certainement pas à maturité...
Alors, ma décision est prise, je vais les transplanter...
un petit coup de pelle bien placé...
des pots inutilisés..

27-poivrons (7)

27-poivrons (8)

27-poivrons (9)

S'ils arrivent ainsi à subsister...
leur vie ne sera pas terminée....
ils pourraient même m'étonner....
mais ceci, c'est une histoire pour l'an prochain, il faut un peu patienter...
Belle vie et très belle journée
à vous en particulier
et au monde entier.

Posté par passionpotager à 09:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur 28 OCTOBRE - ma vie pimentée....toute l'année

    Tu as une très bonne idée, ce serait rigolo de les voir subsister durant l'hiver. Bonne chance à eux et à toi

    Posté par NANOU, 28 octobre 2014 à 11:14 | | Répondre
  • C'est une superbe idée !! on va attendre donne nous des nouvelle de leurs avancement bises

    Posté par Nancy, 28 octobre 2014 à 12:16 | | Répondre
  • Trois petits conseils qui m'ont été donnés dernièrement pour les boutures : enlever le maximum de feuillage pour limiter l'évaporation, leur faire passer les premières 24 h dans l'obscurité complète et enfin tremper les boutures dans une hormone de bouturage maison confectionnée avec l'extrémité de rameaux de saules coupés fins ou encore mieux mixés dans de l'eau de pluie. J'espère que ton travail portera ses fruits. Pour ma part, j'ai procédé aujourd'hui à des greffes d'amandiers sur pêchers, car les amandiers du commerce, greffés sur franc, n'aiment pas du tout mon sol un peu acide. J'en avais réussie une l'année dernière, mais les ânesses sont parvenues à pousser du museau le grillage que la protégeait, et mon amandier en devenir à finit dans leur estomac Qui a dit qu'on s'ennuyait à la campagne ?

    Posté par Lolotte du lot, 28 octobre 2014 à 13:35 | | Répondre
  • J'ai hâte de voir si cela va fonctionner!
    Bravo pour ce magnifique blog que je lis tous les jours.

    Posté par Vanessa, 28 octobre 2014 à 14:48 | | Répondre
  • trés bonne idée,,à suivre l'évolution,bises

    Posté par huguette, 28 octobre 2014 à 16:36 | | Répondre
  • très bonne idée , et c'est vrai j'ai déjà vu que l'eau de saule favorise l'enracinement des boutures

    Posté par sylvie62, 28 octobre 2014 à 18:33 | | Répondre
  • j'en ai aussi transplantés en pot et quelques pieds d'aubergine pour mettre à l'abri cet hiver ,on se tient au courant!

    Posté par m, 28 octobre 2014 à 19:52 | | Répondre
  • hello, tu les mettra dans la serre ou dans ta véranda ensoleillée ? une bonne expérience à tenter. bonne nuit. Bises!

    Posté par Morgan, 28 octobre 2014 à 21:29 | | Répondre
Nouveau commentaire