17 juin 2012

FRUITS A L'EAU DE VIE

www.passionpotager.canalblog.com

5 juillet................................................

FRUITS A L'EAU DE VIE

Choisir des fruits bien frais et bien propres, peser.
Ajouter le même poids de sucre
Mettre en bocal
Recouvrir d'eau de vie et fermer le bocal
Stocker dans un endroit frais et à l'abri de la lumière
Attendre au moins 3 mois avant de déguster

fruits à l'eau de vie (1)Framboises - le bocal vient d'être fait et le sucre est en train de fondre
J'ajouterai d'autres framboises à la prochaine récolte pour compléter le bocal

fruits à l'eau de vie (2)

fruits à l'eau de vie (11)

fruits à l'eau de vie (12)
fraises à l'eau de vie dans les petits bocaux

P1070075
Après une nuit de repos et quelques manipulations
(bocal retourné plusieurs fois), le sucre est enfin fondu.
Les fruits remontent à la surface....attendons quelques mois avant de conclure

P1070076

 4 novembre..............................................

Après l'effort, il faut penser au réconfort. Il faut trouver un petit
remontant pour mon amoureux qui a travaillé si dur.
Un bisou ne lui suffira pas, il faut trouver plus fort.......
Mais, j'y pense,  j'ai du fortifiant dans la cave.
Interdiction d'y toucher avant 3 mois mais,
ça fait combien de temps que ça attend......petite recherche....
Depuis le 5 juillet,  mais ça va faire bientôt 4 mois alors,
pas d'hésitation, je fonce à la cave et je ramène une fiole
de mon élixir de  jouvence. Ca, ça devrait lui redonner l'énergie
de ses 20 ans. Est-ce que ça sera bon ou ..............????
J'ai en réserve du fortifiant aux framboises et aux fraises .
Aujourd'hui, je choisis fraises et je ramène, toute interrogative
sur la suite des opérations, un petit bocal tout mignon
de fraises à l'eau de vie

2-fraises à l'eau de vie)

Pour y goûter, rien de plus facile, il suffit de dévisser le petit couvercle.
c'est chose faite. Je découvre les fraises.
Elles ont un peu perdu
de leur couleur mais après 4 mois
dans un liquide,
rien de plus normal.
Le liquide est clair, d'une magnifique couleur
et l'odeur de fraises est magique.

3-fraises eau de vie (7)

Pas de panique, j'ai suivi au pied de la lettre la recette
des fruits à l'eau de vie, j'ai juste changé le fruit en pensant
que ça pourrait peut-être fonctionner aussi pour des fraises.
Et puis, l'alcool, ça conserve.......mais, non, je ne peux
prendre de risques.
Je ne veux pas qu'il arrive quelque chose de douloureux
à mon amoureux alors, je me sacrifie, avec une petite cuillère,
je goûte à l'elixir..........Une cuillère puis deux.........
mais c'est que c'est bon, c'est même très bon.
Allez, courage, je ne dois pas tout boire, il faut que je m'arrête,
il faut qu'il en reste car c'est avant tout pour redonner des forces
à mon amoureux que j'ai ouvert ce bocal de fraises à l'eau de vie

3-fraises eau de vie (5)

Toute fière de ma création, je tends l'élixir à mon amoureux.
Sans se faire prier, il accepte ce don du ciel...reprendre des forces
c'est ce qu'il souhaite.........Il goûte, re goûte....
et tombe sous le charme.
C'est vraiment bon.....dès qu'il aura besoin de force,
c'est sûr, il en ouvrira un autre bocal......
Mais en attendant, l'alcool, il faut en boire avec modération alors,
dans quelques jours, pourquoi pas.....
C'est sûr, l'année prochaine, si nos fraises sont aussi productives
que cette année, des fraises à l'eau de vie je ferai
et de la force, mon amoureux et moi, toujours on aura.

3-fraises eau de vie (6)

 passion potager suite

Posté par coursartfloral à 18:32 - - Commentaires [3]
Tags :

06 juin 2012

GELEE DE COINGS - COMPOTE DE COINGS

www.passionpotager.canalblog.com

1ère version

7 octobre..........................................

voilà, les coings sont ramassés ou du moins, abattus....
Les branches étant trop hautes, il m'a fallu trouver
la solution. Le cognassier est planté dans une haie
constituée de quelques arbres et de ronces taillées
et cette haie sépare un chemin et un pré entouré
de fils barbelés. Tous les coings se trouvant surtout
du côté pré, j'ai dû enjamber  les barbelés et les ronces,
c'est du sport et j'ai dû le refaire plusieurs fois.
 J'ai été accueillie par 3 petits poneys qui n'avaient qu'une envie,
celle de me mordre les mollets..................
là, c'est peut-être mon imagination...
on ne le saura jamais puisqu'ils ne m'ont finalement rien fait.
Avec un bâton de 3m, j'ai abattu, un par un les magnifiques
coings de notre cognassier sauf 2 coings perchés trop haut.
   Peu importe, j'ai déjà beaucoup de coings.
J'ai dû extraire certains fruits de la haie de ronces
et ma pauvre peau en gardera le souvenir.
Mes coings ramassés, encore 500m de côte avec mon panier
à la main et mon baton avant de déposer le tout dans
la cuisine. Je dis OUF, mais...............je sais que rien n'est fait...
Et oui, les coings, c'est du boulot, surtout après la récolte.

5-coings (2)

Pour faire de la gelée de coings
et de la compote de coings

Je coupe les coings en quatre, il faut un bon couteau
car c'est costaud...J'enlève le coeur qui est dur,
j'épluche les quartiers de coings à l'économe
et je réserve le tout. Je coupe la chair en morceaux.
j'utilise un extracteur de jus qui se compose de trois
parties. Un socle que je remplis aux 3/4 d'eau,
un réceptacle à jus placé sur le socle,
un faitout troué, placé au dessus dans lequel
je met la chair de fruits et MON ASTUCE DU JOUR,
un élément de mon couscoussier cuit vapeur
que je pose tout au dessus.
Comme le couscoussier est légèrement moins
large que l'extracteur de jus, je fais un joint d'étanchéité
avec du papier alu. Cet élément rajouté
me permet d'y mettre les épluchures et les coeurs
de coings qui vont cuire en même temps que la chair,
à la vapeur. La pectine contenue dans ces "déchets"
va ainsi pouvoir passer dans le jus et permettre
la gélification de ma gelée de coings.
Avec cette ASTUCE, je peux récupérer la chair et
en faire de la compote et jeter les pépins et la peau
tout en récupérant du jus clair et limpide.
Je laisse cuire à feu fort pendant une heure
et je vérifie de temps en temps le niveau d'eau
dans le socle et je rajoute si nécessaire.

6-extracteur de jus (2)

6-couscoussier

Avec le jus obtenu
GELEE DE COINGS

800 GR de sucre par kilo de jus.
Dans un faitout ou une bassine à confiture,
mélanger le jus et le sucre,
Faire cuire 10, 15, 20mn....jusqu'à ce que le jus épaississe.
Pour le savoir, faire tomber une goutte de la gelée
dans une assiette froide , attendre un peu....
La goutte se fige....c'est prêt,
Verser dans les pots et fermer aussitôt

6-coings (2)

COMPOTE DE COINGS
Récupérer la chair de coings cuite dans l'extracteur de jus
et éventuellement la passer au moulin à légumes.
 La chair de coings est un peu granuleuse et de cette façon,
on arrive à éliminer un peu de cette granulosité.
(moi, je préfère ne pas écraser au moulin à légume,
la compote reste plus juteuse, c'est une question de goût)
Mélanger avec du sucre (quantité au goût de chacun).
Déguster de suite ou mettre en conserves.
Dans ce cas, remplir les pots de compote sucrée,
fermer les bocaux et stériliser.
En autoclave, je stérilise pression 6 lb pendant 15mn

6-compote coings

OUF......c'est fait, du moins, c'est ce que je pensais.
Mon matériel n'est pas encore rangé, il est 16h30,
coings, coings, coings....assez pour cette année.....
mais.........
mon amoureux arrive un sourire jusqu'aux oreilles
et deux beaux coings dans ses grandes mains.
Il a réussi à attraper les 2 coings restés à la cime
du cognassier. Il est content.........................
mais, moi, j'ai beau beaucoup aimer les coings,
beaucoup aimer les attentions de mon amoureux,
pour aujourd'hui, c'en est trop, ces deux coings
attendront que mon énergie reviennent
et en attendant, ils décoreront et embaumeront
notre cuisine.

6-coings (1)


3 décembre.............................................
Décembre au jardin potager,
il ne reste plus grand chose à grignoter...
qu'importe, en  potagère passionnée,
j'ai de la suite dans les idées.
Dans la cave isolée,
j'ai caché, tout ce qu'on n'a pas pu manger
lorsque le potager nou l'a donné.

1-compote de coings (5)

Il est temps de ressortir, petit à petit,
tous les petits délices, au gré de nos  envies.

Cachés pour l'instant,
dans la vieille armoire d'antan,
il suffit d'ouvrir tout simplement,

P1110189

Aujourd'hui je choisis

la compote de coings, belle et rougie

faite avec les coings de notre jardin

P1110192

mon amoureux adore et moi aussi.
C'est avec délice,
que nous deux, en ronronnant de plaisir,
nous allons déguster oh bonheur, étalé sur une tartine,
ce nectar fin et sublime

P1110194

Aujourd'hui encore,
grâce à cette belle compote,
moi et mon amoureux serons encore très heureux.
Nous penserons au bonheur d'avoir, dans notre jardin,
de si beaux coings.
Le sourire aux lèvres, nous vaquerons heureux
moi et mon amoureux,
le reste de la journée,
à toutes nos activités
le bonheur est dans le pré,
le bonheur est là où on sait le trouver.

2ème VERSION - 2015

compote-gelée-pâte de coing- dans la simplicité

 

7-coings (5)

10-coings-gelée (1)

11-coings -gelée (1)

14-coings-compote (2)

14-pâte de coing (2)

passion potager suite

Posté par coursartfloral à 17:32 - - Commentaires [2]
Tags : ,

VIN DE NOIX

www.passionpotager.canalblog.com

VIN DE NOIX

6 octobre ................................................

Déjà, je récolte les premières noix......de mon demi noyer....
Et oui, à la porte de mon jardin pousse un magnifique noyer,
que nous avions planté il y a bien des années, mon amoureux et moi.
Au fil du temps, sa production n'a fait qu'évoluer......notre vie aussi.
Aujourd'hui, le noyer est planté en mitoyenneté entre chez nous
et le voisin. Je ramasse donc les noix qui tombent
de mon côté et je regarde les noix
qui tombent de l'autre côté sans que personne
ne se baisse pour les ramasser. Ainsi va la vie...................

5-noix (2)

Ce matin, je tombe sur  une très vieille revue de cuisine,
il n'y a plus de couverture mais j'aime les vieilles revues.
Dans la table des matières, je découvre qu'il s'agit de
SPECIAL JM CUISINE de juin 1960.
Un article sur le vin de noix me fait m'envoler.....................
Je pense très fort et avec tendresse à ma belle maman
la maman de mon amoureux,
qui nous a quittés il y a quelques années.
Elle était la reine du vin de noix  et ce matin,
j'en retrouve une recette sur cette vieille page jaunie .
Une grosse bouffée de nostalgie. Cet apéritif se fait en septembre,
nous sommes en octobre, tant pis, il y a encore
beaucoup de noix vertes, je vais essayer......
En souvenir de vous mamie, Bisous belle maman..

6-vin de noix (rec

 

6-vin de noix-

Aussitôt dit, aussitôt fait......ni une, ni deux, me voilà dans le noyer.
Comme nous sommes un peu tard dans la saison,
les noix quoique bien fraiches et vertes sont plus dures à couper.
Mais, vu le bon entretien de mes muscles et l'excellent couteau,
je parviens quand même à couper les noix
(ou à les écrabouiller, suivant les cas)

6-vin de noix (11)

6-vin de noix (5)

Voilà le plus dur de fait. Reste à trouver du vin et de l'eau de vie......
Mon amoureux choisit du bordeau de 1999. oh la la....
ça va déchirer..........
et de l'eau de vie ancienne, eau de vie de prune je pense.
Et là, j'ai une pensée d'Amour pour mon papa
qui n'est plus avec nous depuis plus d'un an,
et qui nous avait donné cette eau de vie
faite avec les prunes de son jardin. Bisous papa............
Pour savoir si cette eau de vie a toujours goût d'eau de vie
malgré son grand âge, je goûte...........
et là, je suis propulsée au plafond.........
Ah pour avoir du goût, elle a du goût......
vite une chaise, il faut que je m'asseye.....................
Toute cette force, ça devrait faire un bon vin de noix,
N'est-ce pas belle maman, n'est-ce pas papa...

6-vin de noix (10)

Maintenant, il faut attendre plusieurs mois pour y goûter,
mais, quel qu'en soit le résultat, bon ou moins bon,
je suis heureuse d'avoir fait ce vin de noix.
Il m'a fait passer un moment d'amour
avec mon papa et ma belle maman..........
Et à chaque fois que nous partagerons ce vin de noix,
ils seront avec nous.

6-vin de noix (6)

6-vin de noix (8)

 4 janvier.......................................................................

le 6 octobre dernier,
en souvenir de ma belle maman bien aimée,
qui, aujourd'hui est partie vivre dans le ciel étoilé...
je me suis lancée dans la fabrication insensée
d'une boisson alcoolisée...
Le vin de noix avec les noix de notre noyer

6-vin de noix (8)

3 mois après il est temps de filtrer,
de goûter et d'embouteiller
ce vin de noix maintenant concentré.

3__vin_de_noix

Le liquide est noir, est-il bon ? allez, il faut filtrer...
le vin de noix de belle maman était aussi de couleur foncée.
Mon pichet est trop petit, il faut embouteiller
dans des bouteilles appropriées
avant que le breuvage n'ait débordé.

3_VIN_DE_NOIX__4_

c'est fait, c'est embouteillé

maintenant, il faut goûter.....
Allez courage, il faut oublier
toutes les histoires qui courent sur le noyer,
par rapport à sa toxicité.....
Je goûte, c'est fort et  parfumé
reste plus qu'à faire goûter à mon amoureux dès qu'il sera rentré.
Il devrait être enchanté de goûter du vin de noix de son noyer,
comme au temps de sa maman bien aimée.

3_vin_de_noix_

voyons, voyons, il faut trinquer
allez...à la santé de belle maman et du noyer

3_vin_de_noix

c'est fait, j'ai l'impression que mon amoureux a bien aimé,
le sourire jusqu'aux oreilles, son verre, il l'a vidé.

3_vin_de_noix

C'est réussi, je suis enchantée,
Vive mon amoureux, vive belle maman, vive le noyer........
et en passant un petit coucou à mon petit papa qui s'est lui aussi envolé
et qui vit aussi dans le ciel étoilé.
C'est avec l'eau de vie des prunes de ses pruniers
que ce vin de noix a été fabriqué.


Boire du vin de noix oui ....mais à modérer
car l'alcool peut enivrer.
D'ailleurs, si vous passez,...
arrêtez..

nous vous ferons goûter.

passion potager suite

Posté par coursartfloral à 10:19 - - Commentaires [4]
Tags :
17 février 2012

CONSERVES DE COURGETTES

www.passionpotager.canalblog.com 

VELOUTE DE COURGETTES

CLIQUER SUR LA PHOTO

COURGETTE VELOUTE

moi, je simplifie la recette de velouté de courgettes décrite avec le lien ci-dessus

Je coupe les courgettes en morceaux avec la peau je met dans un faitout avec de l'eau  (juste pour recouvrir les cubes de courgette) j'ajoute 2 cubes de bouillon ou plus ou moins suivant quantité je ne rajoute pas de sel car les cubes sont salés lorsque c'est cuit, je mixe avec 1 ou 2 parts de vache qui rit

C'EST EXTRA

 

MAIS......LA COURGETTE PRODUIT BEAUCOUP Alors, je congèle la soupe de courgette ou je fais de bocaux de soupe de courgette ou de cubes de courgette

CONSERVES

Après préparation comme ci-dessus, je met en bocaux sans mettre la vache qui rit et je stérilise. Au moment de servir, je mixe avec la vache qui rit. Le goût est, je trouve différent, de celui du velouté frais et tout est affaire de goût
pour aimer plus ou moins

courgettes conserves (5)

Stérilisation soupe de courgette mixée 90mn en AUTOCLAVE

 

courgettes conserves (1)

stérilisation courgette en morceaux 1heure en AUTOCLAVE
même préparation que ci-dessus avec le jus de cuisson et les dés de courgette.
je l'utilise en mixant avec de la vache qui rit, sel, poivre........et tout ce que vous voulez
ça donne un excellent velouté

Posté par coursartfloral à 13:48 - - Commentaires [9]
Tags :
28 janvier 2012

CONSERVES - VINAIGRE DE MURES

www.passionpotager.canalblog.com

CONSERVES

VINAIGRE DE MÛRES

sur  http://www.recettes-cuisine-economique.com par Maryse

                                    Très facile à faire, le vinaigre de mûres se bonifie autant que le vin
en vieillissant, reste très parfumé et concurrence allègrement celui
de framboises (recette et usages identiques).

      Pour fabriquer un demi-litre de vinaigre,
il vous faudra 50cl de VINAIGRE de CIDRE NATURE
(surtout pas aromatisé à l'estragon ou à l'échalote).
- Prenez un vinaigre discount, c'est parfait.
- Chauffez-le sans le faire bouillir, il doit fumer. Jetez dans la casserole
une poignée de mûres rincées, quelques grains de poivre, un
éclat de
bâton de cannelle et un brin de romarin si vous pouvez.
- Continuez de chauffer l'ensemble, écrasez un peu les mûres et dès
le premier bouillon, coupez le feu, couvrez et laissez infuser jusqu'au lendemain.

Entre temps, vous aurez récupéré une jolie bouteille, lavée et séchée.
- À l'intérieur, faites tomber 4 ou 5 mûres fraîches.
- Filtrez le contenu de la casserole si possible dans un filtre à café
ou mettez une feuille de Sopalin dans la passoire.
- Puis remplissez la bouteille et bouchez-la. Une belle étiquette sera la bienvenue!

Usages:
Dans la salade verte, bien sur, mais aussi sur celle de pommes de terre,
et surtout en fin de cuisson d'une tranche de foie: le vinaigre de mûres
est un "mange-graisse"!

Idem après les fêtes de fin d'année, les magasins bradent des magrets
et des cuisses de canard, très gras. Cuisez ces viandes sans crainte,
et arrosez-les de votre vinaigre, la graisse superflue s'envole comme par miracle!
Sans parler du parfum incomparable laissé après évaporation de l'alcool
(maxi 7°) et des vertus digestives de ce vinaigre.Faites-en plus et pensez aux cadeaux

 

 

Posté par coursartfloral à 19:40 - - Commentaires [0]
Tags : ,

CONSERVES VINAIGRE AUX FRAMBOISES

www.passionpotager.canalblog.com

VINAIGRE AUX FRAMBOISES

vinaigre framboise (2)

 

 Le vinaigre aux framboises est simplissime et délicieux en vinaigrettes.

Vous ferez environ un litre de vinaigre avec cette recette.

Vous avez des bocaux de 1,5 litres ? Je leur ai enfin trouvé une utilité !

Ingrédients :

  • 1 litre de vinaigre de cidre 5%
    330 g de framboises

Placer les framboises dans le fond du bocal
et le remplir de vinaigre en laissant 6 mm sous le goulot.

Garder le bocal dans un endroit chaud (moi sur le frigo) pour trois semaines
en remuant énergiquement tous les deux ou trois jours.

Après 3 semaines, filtrer avec un cornet à café
 bien laisser égoutter et verser dans de jolies petites bouteilles
à l'abri de la lumière. Sinon il va se décolorer et virer d'un beau brun colliforme.

Il est normal qu'un petit dépôt se précipite au fond avec le temps.
Moi, ça ne me dérange pas, mais on peut filter de nouveau après décantation si désiré.
Ce vinaigre se conserve des mois voire des années

29 SEPTEMBRE -2ème saison-......................................

Septembre va bientôt se terminer
et pourtant, ils sont toujours plein d'ardeur...les framboisiers.
des framboises belles et colorées......
Elles vont finir en vinaigre sucré.

10-récolte du jour (12)

La saison dernière j'avais essayé
la version vinaigre juste framboisé...

vinaigre framboise (2)

cette année, j'en ai la possibilité...
alors...je vais comparer....
avec le vinaigre sucré.
Pour cela il faut ramasser 450 gr de framboises à maturité...
les mettre dans un bocal en verre ou dans un saladier...
et faire au mieux pour écraser.

23-vinaigre de framboises (5)

Ajouter 450 ml de vinaigre de cidre.....
mélanger et laisser reposer
au moins deux journées......
en remuant quand devant vous passez...
c'est ce que fait JENNY qui pour cette recette m'a inspirée ...
D'autres laissent reposer 15 journées....moi ce sera 30 journées..
à chacun de décider...

23-vinaigre de framboises (11)

J'avais déjà fait du vinaigre sucré...
du vinaigre de figues pour préciser....
et j'avais a d o r é....
Il avait reposé 40 journées...

12-vinaigre de figues (3)

Alors, le vinaigre de framboises, je le terminerai......
lorsque je le terminerai...
pour l'instant, il repose et dès que j'aurai le temps, je m'en occuperai...

27-vinaigre de framboises (1)

L'étape suivante, sera de filtrer....
puis d'ajouter 80 grammes de sucre pour 450gr de framboises écrasées...
Porter à ébullition puis laisser mijoter...
10 minutes avant de stopper...
Si de la mousse s'est formée...
le mieux c'est de l'enlever.....
puis d'embouteiller....
le vinaigre pourra se conserver...
au moins une année
et bien plus j'en suis persuadée.....
mais j'en reparlerai lorsqu'il sera terminé....
bientôt, dans quelques jours, c'est décidé....

27-vinaigre de framboises (2)

en attendant , très bonne journée
à vous en particulier
et au monde entier

 passion potager suite

Posté par coursartfloral à 19:39 - - Commentaires [1]
Tags : ,

CONSERVES TOMATES AU VINAIGRE

www.passionpotager.canalblog.com

TOMATES AU VINAIGRE 

 conserves 2011 (1)

 doses pour 250g de tomate (cerise éventuellement)

1/2 litre de vinaigre blanc
1 cuillère à soupe de sel
3 branches de thym
quelques grains de poivre noir

Nettoyer et sécher les tomates
faire bouillir le vinaigre et le sel 3 minutes, laisser refroidir
percer les tomates à l'aide d'un cure dents
remplir les pots préalablement stérilisés de tomates
couvrir de vinaigre
ajouter le thym et le poivre
Fermer les bocaux
ranger dans un endroit sombre et frais

Posté par coursartfloral à 19:37 - - Commentaires [5]
Tags : ,

CONSERVES TOMATES EN SAUCE

www.passionpotager.canalblog.com

TOMATES EN SAUCE

recette selon Maryse http://www.recettes-cuisine-economique.com  

4 kgs de tomates bien mures
basilic
ail à volonté
3 oignons minimum
1 petit piment frais ou 1/2 càc de poudre
2 càs de sucre
5 à 6 beaux brins de persil
1 petit poivron rouge
2 càs d'origan ou de marjolaine
2 càs de thym sec
4 feuilles de laurier sauce
1 branchette de romarin frais effeuillé-ciselé
sel, poivre et huile d'olive
(les épices et aromatiques à votre goût bien sur)

                                                                             Au boulot! 
             Peler les tomates : Plongées 2' dans l'eau bouillante ou à l'éplucheur spécial. 
                 Mais il faut le faire car rien de pire que de tortiller les peaux dans sa bouche...
               - couper en deux, et retirer les graines. Idem pour le petit poivron et le piment.
               - Ensuite on débite le tout en morceaux, l'ail sera dégermé et haché,
                 l'oignon haché aussi. 
              - Travaillez sur 2 marmites, c'est plus facile et ça cuit mieux. 
              - Dans le fond, versez l'huile d'olive et faites dorer l'oignon et le poivron sur feu vif.
              - Ensuite, partagez équitablement les tomates, le piment, l'ail, le sucre, l'origan
                et le laurier dans les deux récipients.
              - Laissez compoter à découvert en baissant le feu. 
              - Effeuillez une poignée de basilic, ajoutez le romarin ciselé et le thym.
              - Mélangez souvent, salez, poivrez.
              - Attendez que les tomates fondent et que la sauce brunisse. Cela peut prendre 40'.
              - Là, vous ajoutez encore une poignée de feuilles de basilic et le persil ciselé. 
                (On ne met pas le persil au départ, il devient amer).
              - Goûtez pour rectifier en sel et poivre.
              - Laissez mijoter encore 5' puis coupez le feu.
              - On retire le laurier, on mixe à peine, juste un tour de plongeur, ça suffit.

 

                                  

 

              - Enfin, avec une louche il faut remplir les bocaux et les flacons.
                Bouchez-les fermement. Si vous préférez congeler, remplissez des récipients
                adéquats mais perso je trouve que la sauce perd de ses arômes une fois dégelée. 
                Et puis si un invité surprise se présente, un bocal est plus vite prêt.
             - Que vous possédiez le matériel de compétition pour stériliser ou
                un simple couscoussier, calez-y vos pots avec des torchons, couvrez d'eau très chaude,
                fermez et portez à ébullition. 
            - Comptez 30' si vous avez des grands bocaux et 20' pour les autres tailles. 
               Laissez vos conserves dans le récipient jusqu'au lendemain,
               vous épongerez les pots couverts de calcaire (et oui) et
               vous vérifierez que chacun d'eux est parfaitement fermé.

        Un pot qui s'ouvre tout seul est une conserve râtée, à consommer rapidement.

 

 

                                                    Et voilà l'travail!
             Des merveilles de senteurs et de saveurs, de l'été en bocal, du bonheur pour l'hiver

SEPTEMBRE

Je prépare mes tomates cerises pour de la sauce tomate.
Dommage, elles étaient si jolies mais......comme il fait moins beau,
l'envie de les  manger crues est moins grande alors,
tant pis pour leur beauté....pas le choix, elles deviendront sauce tomate
AVANT

24-TOMATES (3)

APRES

27-sauce tomates (1) 
couper les tomates en quartiers ou en moitiés,
ajouter à volonté persil et oignons, sel et épices au choix.
Laisser mijoter le temps que vous voulez.
Après cuisson, passer au moulin à légumes pour enlever la peau
et les pépins puis remettre sur le feu pour réduction de la sauce.
A la consistance voulue, embouteiller et stériliser.
A l'autoclave, pression 11 - 20 minutes
Attention, au stérilisateur classique, c'est plus long

27-sauce tomates

Pour que la sauce soit moins liquide,
après un bon mijotage et avant de passer au moulin
à légumes, j'égoutte ma préparation et je réserve le jus
pour ensuite l'embouteiller et également le stériliser,
en même temps que ma sauce,
dans le but d'avoir du bouillon de tomates
pour les potages d'hiver.

6-sauce et jus tomates (1)

mes dernières sauces tomates de septembre, embouteillées et stérilisées

29-sauce tomates (6)

29-sauce tomates (7)

29-sauce tomates (8)

29-sauce tomates (1)

 passion potager suite

Posté par coursartfloral à 19:35 - - Commentaires [9]
Tags : ,

CONSERVES RHUBARBE SANS STERILISATION

www.passionpotager.canalblog.com

CONSERVES

RHUBARBE

CRUE SANS STERILISATION

Je coupe la rhubarbe en petits morceaux que je mets dans les bocaux en verre
 pouvant fermer hermétiquement, je remplis le bocal d'eau, je ferme avec le
joint en caoutchouc et je retourne le bocal.
C'est tout. Pas de stérilisation, pas de congélation.
 La rhubarbe peut se conserver pendant plusieurs années avec ce principe.
Parfait pour les tartes: la rhubarbe reste en morceaux.

rhubarbe

17 décembre.........................................

l'année dernière, débordée par la puissance de mes pieds de rhubarbe,

j'avais expérimenté

la conservation à crue et sans stérilisation,

juste dans de l'eau........

16_rhubarbe_sans_st_rilisation
Cette année, mes pieds de rhubarbe ont encore tellement donné,
que je n'ai pas eu à me servir dans mes bocaux bien entreposés.
Aujourd'hui, il pleut, il mouille,
c'est la fête à la grenouille,
la rhubarbe n'est plus de mise au potager ,
alors ni une ni deux, c'est un bocal qu'on va manger...
en tarte, la rhubarbe je vais préparer.
Et Puis, pendant qu'on y est, la pâte aussi je vais fabriquer....
Rhubarbe égouttée.... c'est parti, je fais une pâte brisée.

16_rhubarbe_sans_st_rilisation__7_

Il faut bien avouer qu'il y a bien longtemps que je n'ai pas patissé.
Ca n'est pas ma tassse de thé
même si j'aime beaucoup le sucré.
Je mélange, je pétris....c'est gagné
ça ressemble à de la pâte brisée

16_rhubarbe_sans_st_rilisation__4_
Comme depuis longtemps je n'ai pas patissé,
impossible de mettre la main sur le rouleau à patisser...
Peu importe, rouleau reste caché,
montre ta mauvaise volonté....
 je vais quand même me débrouiller...
Je choisis ce que je peux trouver de plus approprié
et hop, ce sera une bouteille bien roulée.....

16_rhubarbe_sans_st_rilisation2__1_
Ca a très bien fonctionné,
la pâte est étalée
je n'ai plus qu'à mélanger oeufs, sucre, crème et tourner...
et ma tarte est prête à enfourner

16_rhubarbe_sans_st_rilisation__9_
Je fais comme sur la recette c'est indiqué
mais un détail est oublié,
mon moule n'est pas approprié
il est vieux et cabossé en deux parties à désolidariser......
pour un démoulage simplifié.....
la crème lentement commence à couler
dans mon four et à cramer........
Pas de panique, ça va bien finir par se calmer...
pour une fois que je vais patisser,
il ne faudrait pas que je sois déjà découragée....

17_rhubarbe
L'histoire s'est bien terminée,
la tarte a fini par ne plus couler,
elle est cuite et c'est au goûter
que près de mon amoureux, je vais la déguster.
Elle n'est pas parfaite mais se laisse manger,
vive la rhubarbe du potager,
les petites pauses et les petits goûters

16_rhubarbe_sans_st_rilisation__10_

Posté par coursartfloral à 19:34 - - Commentaires [31]
Tags : ,

CONSERVES DE POTIMARRON

www.passionpotager.canalblog.com

CONSERVES

POTIMARRON 

pour soupes ou purée

potimarron soupe (2)

éplucher le potimarron (je le fais à l'économe plat)
couper le potimarron en cubes assez gros
mettre dans un faitout et recouvrir d'eau chaude
Faire bouillir 2 minutes
mettre les morceaux en bocaux en évitant de les écraser
couvrir du jus de cuisson
stérilisation en autoclave 55mn bocal de 550ml
90mn en vocal de 1litre

plus le légume est en purée
plus la stérilisation est longue
plus la chaleur pénètre difficilement au coeur du bocal

MON CHOIX hiver 2012-2013

et peut-être le meilleur....
INFOS du 18 avril 2013.................................

Pour m'éviter du travail,
 j'ai choisi de ne plus faire de conserves de potimarron.
J'ai préféré conserver les courges entières
et les cuisiner au fur et à mesure de mes besoins.
(elles se conservent très bien à température ambiante)
Nous en avons mangé jusqu'au 12 avril.......
Nous avons dû arrêter, faute de provisions,
la réserve de courges étant VIDE....
mon amoureux et moi, on a tout mangé

9-5janv-réserve (4)

La saison prochaine, 
j'en cultiverai plus,
tout l'hiver, c'est du soleil dans l'assiette.
D'ailleurs,mes petits plants sont prêts à être plantés

17-courges (2)

17-courges (3)

17-courges (4)

17-courges (5)



Posté par coursartfloral à 19:32 - - Commentaires [3]
Tags :